Le textile, un programme pilote de l’OIT sur le travail décent

Le choix de l’Organisation Internationale du Travail se justifie par son poids stratégique dans l’économie du pays. Le textile représente 16% du PIB industriel, 39% des exportations et regroupe 40% de la main-d’oeuvre de l’industrie manufacturière.
Ce programme, qui devra être mis en oeuvre par le gouvernement et les partenaires sociaux, a pour objectif principal de relever les défis auxquels est confronté le textile-habillement, tels le démantèlement tarifaire et l’amélioration de la compétitivité, la promotion du dialogue social et le développement des compétences, la mise en oeuvre de nouveaux types de management et de relations professionnelles combinant efficacité économique et responsabilité sociale.
Trois axes d’intervention ont été arrêtés : l’amélioration des conditions de travail et l’extension de la protection sociale, la promotion de l’emploi et de la formation professionnelle et le développement social et la lutte contre la pauvreté.
Le textile-habillement a été sélectionné pour son poids stratégique dans l’économie du pays, ajoute la publication précisant que ce secteur représente 16% du PIB industriel, 39% des exportations et regroupe 40% de la main-d’oeuvre de l’industrie manufacturière.
La mise en oeuvre de ce programme va participer à la restructuration de ce secteur et servir d’exemple à d’autres activités économiques, conclut la publication. Le contrat-programme du textile vise à atteindre une production de l’ordre de 45 milliards de DH en 2010.
Au menu également, la création de 100000 emplois nouveaux durant la période 2002/2010. Côte investissement, l’AMITH (Association Marocaine des Industries du Textile et de l’Habillement) se fixe comme objectif d’engager une enveloppe de 22 milliards de DH pour la même période.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *