Le tourisme national se maintient

Le secteur du tourisme sort son épingle du jeu en 2002. Mieux encore, les recettes touristiques se sont établies à 19,9 milliards de DH au terme des dix premiers mois, en progression de 17,8% par rapport à la moyenne observée durant les cinq dernières années. Belle performance pour un secteur qui était supposé prendre un sérieux coup au lendemain des attentats du 11 septembre. L’impact de ces événements a donc été atténué, la destination Maroc étant toujours considérée par les touristes comme une destination sûre.
Ainsi, le nombre des visiteurs étrangers au cours des dix premiers mois de l’année 2002 a enregistré un repli de 5,8% après une hausse de 1,9% à fin octobre 2001. Notons que cette baisse a été progressivement atténuée au cours de l’année puisque le recul du nombre des visiteurs est revenu de moins 28% en janvier à moins de 6% à fin octobre 2002.
Selon les derniers chiffres du département du Tourisme, le nombre de touristes ayant séjourné au Maroc durant les onze premiers mois de l’année 2002 aurait atteint 4.089.910. Ce chiffre s’inscrit en baisse de -1,7% par rapport à la même période de l’année dernière. Pour le seul mois de novembre pas moins de 137.424 touristes étrangers ont visité le pays réalisant un bond de 34,8% par rapport au mois précédent, indique la même source.
Les touristes du Vieux continent tiennent le haut du palier puisqu’ils étaient plus d’un million et demi à séjourner au Maroc, l’année passée.
Dans le détail, les Français arrivent largement en tête avec environ 809.918 touristes, soit une baisse de 3% comparativement à la même période de l’exercice précédent. Les Espagnols arrivent en seconde position avec 178.511 visiteurs. Les Allemands, quant à eux, étaient quelque 161.028 à choisir la destination du Maroc pour leurs vacances, soit un repli de 13,4%.
La meilleure performance a été enregistrée par les Anglais qui ont visité le pays en masse enregistrant une progression de 5,3%. Leur nombre s’est chiffré à 135.158 personnes. Par contre, les Italiens n’ont été que 102.025 à se rendre au Royaume, ce qui constitue une baisse considérable de -13,4% par rapport aux onze premiers mois de l’exercice écoulé. Même tendance du côtés des touristes belges qui n’ont été que 78.048 à choisir la destination Maroc. En revanche, les touristes hollandais ont été légèrement plus nombreux à se rendre au Royaume avec un nombre s’élevant à 58.346, soit une légère croissance de 4,3%.
Les Portugais ont également atteint 39.454 touristes, ce qui signifie une hausse de 19,9% par rapport aux onze premiers mois de l’exercice 2001. Les plus fortes baisses ont été enregistrées dur côté des touristes du pays de l’Oncle Sam et Canada qui ont enregistré respectivement des baisses de l’ordre de 27,7% et de 13,2%.
Le marché maghrébin n’a pas échappé non plus à cette tendance baissière. En effet, leur nombre n’a pas dépassé 61.718, soit un repli estimé à -7,6% au cours de la même période. L’examen des arrivées en provenance de ce marché indique que ce sont essentiellement les Tunisiens et les Libyens qui justifient ce résultat. Leur nombre n’a pas, en effet, dépassé respectivement 22.885 et 10.779, soit des baisses substantielles de -16,7% et -13%.
S’agissant des touristes venus du Moyen-Orient, leur nombre s’est élevé à 67.914, soit un léger mieux que les onze premiers mois de l’année 2001. Concernant ce marché, les Saoudiens, Emiratis et Koweïtiens ont été respectivement de 29.898, 5.452 et 4.417 visiteurs à se rendre au Royaume. En revanche, les Egyptiens ont accusé une baisse en terme de touristes ayant visité le Maroc durant cette même période. Ils étaient 9.207 seulement à se rendre au Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *