Le trafic aérien se consolide de 11,15% à fin mai: Plus de 1,70 million de passagers ont atterri au Maroc

Le trafic aérien se consolide de 11,15%  à fin mai: Plus de 1,70 million de passagers ont atterri au Maroc

Le marché européen  a vu ses arrivées progresser de 9,39% aux cinq premiers mois de l’année, soit 1,16 million de passagers européens à atterrir au Maroc fin 2016.

L’activité aérienne bat son plein au cinquième mois de l’année. L’ensemble des composantes du trafic a affiché à fin mai des croissances significatives. Ceci se traduit par une hausse de 11,15% des passagers. Au cours des cinq premiers mois de l’année, les aéroports du Maroc ont accueilli jusque-là plus de 1 ,70 million de passagers. Le trafic international s’est consolidé de 11,90% atteignant ainsi les 1,51 million de passagers à fin mai. Le trafic domestique a pour sa part augmenté de 5,47%, soit un flux de 188.095 passagers. Les dernières statistiques établies par l’Office national des aéroports illustrent une bonne dynamique des différentes infrastructures aéroportuaires du Maroc. En effet, la majorité des autres aéroports a atteint des taux de croissance à deux chiffres à l’exception de l’aéroport d’Al-Hoceima où le trafic a connu un pic de 352,97% à fin mai.

Pour leur part, les aéroports de Tétouan et Beni Mellal ont vu leurs trafics grimper respectivement de 57,94 et 51,94%. Le flux des passagers au niveau de l’aéroport de Tanger s’est apprécié de 36,18% au moment où une hausse de 15,24% a été observée au niveau de l’aéroport Fès-Saiss. La croissance relevée au niveau de l’aéroport d’Agadir-Massira est de l’ordre de 14,43% au moment où l’aéroport d’Oujda a enregistré un trafic en hausse de 13,94%. L’aéroport Mohammed V continue de rafler d’importantes parts du trafic. Son trafic passagers représente en effet 45% du trafic global. Il se situe à fin mai autour de 773.923 passagers, en hausse de 9,34%. Par marché émetteur, le marché européen  a vu ses arrivées progresser de 9,39% aux cinq premiers mois de l’année, soit 1,16 million de passagers européens à atterrir au Maroc fin 2016.

L’Office national des aéroports a, ainsi, relevé de bonnes performances au niveau  du marché du Moyen et Extrême orient. Les arrivées de ce marché ont culminé de 40,60%, soit l’arrivée de 159.956 contre 113.768 passagers  une année auparavant. Les arrivées du marché de l’Amérique du Nord ont connu une hausse de 47,35% au moment où celles de l’Amérique du Sud ont affiché à fin mai 2015 un boom de 208,96%. En revanche, une légère baisse a été constatée au niveau des marchés africains et maghrébins. L’office national des aéroports observe dans ce sens des baisses respectives de 2,67 et de 0,91% à fin mai. S’agissant du trafic mouvements d’avions, l’ONDA recense dans ses dernières statistiques 14.554 mouvements. La hausse relevée dans ce sens est de 8,60% par rapport à la même période de l’année passée.

L’aéroport Mohammed V détient presque la moitié de ce trafic (48,67%). La part de l’aéroport Marrakech Menara est de 18,24% au moment où celle de l’aéroport d’Agadir est de 7,04%. L’espace aérien marocain a connu durant 2017 près de 18.873 mouvements de survol, en hausse de 9,7% par rapport à la même période de l’année précédente. En ce qui concerne l’activité Fret, l’Office national des aéroports observe dans ce sens une forte augmentation. La hausse relevée est de 23,95%, soit un volume de 7.407,85 tonnes en mai 2017 contre 5.976,47 tonnes en mai 2016.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *