Le Vaudeville : retour sur les lieux du crime !

Le Vaudeville : retour sur les lieux du crime !

A l’extrémité de la place du Harti à Marrakech… il y a toujours Le «Vaudeville» dont je vous ai déjà parlé ( édition du jeudi 5 mai 2005 ), élastique parfois dans la qualité des mets servis – j’ai quelques mauvais souvenirs d’une terrine annoncée «maison» qui ne l’était vraisemblablement pas -mais éclectique dans la composition de sa carte réellement «brasserie» (voyez l’ incontournable Bœuf Bourguignon) et les suggestions du jour (ce jour là un excellent civet de lapin). Un directeur de salle depuis quelques temps en retrait et moins caustique presque accort, un Chef de cuisine toujours aussi lunaire et décapant… Qui exploite aussi «La Kasbah du Maroc», douar Talamanzou à Guemassa!
Foie de veau légèrement rosé comme demandé «parfait». Surtout ne ratez pas le Baba au Rhum… à 40 dh! le rhum n’est pas compté… Tangage garanti à la sortie des artistes!
Service plus relaxe qu’à l’ouverture, le rythme de croisière est pris… terrasse pour dîners en plein air ou pour prendre un verre donnant sur le square.
Carte des vins à prix doux, entre autres un Domaine de Sahari à 140 Dh
Charmante adresse qui gagne déjà comme le bon vin à vieillir. A encourager
Comptez 250/300 DH par personne vin compris

Le Vaudeville
Place du Harti-Gueliz-Marrakech

Chef de cuisine Jean Yves Barsik

• Pandore

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *