L’eau potable, une priorité nationale

La problématique de l’eau potable est de plus en plus d’actualité. En effet, un continent tel le notre est soumis à un grand risque de pénurie en matière d’eau. Le Crédit agricole vient de lancer depuis peu, un nouveau produit baptisé « crédit Saquii », qui répond aux besoins des producteurs dans le domaine de l’investissement en équipement hydro-agricoles économes en eau.
Le financement peut aller jusqu’à 100% du coût d’investissement, assorti d’un taux d’intérêt de l’ordre de 8,5%. D’ailleurs le Crédit Agricole récidive et vient de s’investir dans un autre projet. En effet, le Crédit Agricole et l’Office National de l’Eau Potable (ONEP) ont signé, le 13 juin dernier à Rabat, une convention qui permettra aux populations rurales de financer leur contribution à la réalisation de projets d’accès à l’eau potable.
La convention ONEP-Crédit Agricole prévoit l’organisation des populations rurales en associations d’usagers d’eau potable et la mise en oeuvre de campagnes d’information et de sensibilisation auprès de ces populations, précise le communiqué.
Cette convention « signe la volonté de deux entreprises citoyennes à favoriser le développement durable du monde rural en apportant des ressources et des solutions adaptées visant à faciliter les activités génératrices de revenus, ainsi que leurs effets induits, afin d’améliorer le cadre et les conditions de vie de cette population ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *