L’économie japonaise s’enfonce dans le rouge

L’économie japonaise n’arrive toujours pas à sortir de la zone rouge. Ce n’est pas la Banque du Japon (BOJ) qui dira le contraire.
Cette institution n’a pas revu son bilan. Dans son dernier mensuel, la BOJ estime que la situation économique du pays continue de se détériorer. Rendu public hier, le rapport en question relève que la baisse des exportations et de la production présentent des signes de ralentissement économique. Toutefois, l’ajustement des stocks avance dans de nombreux secteurs de l’industrie, notamment les composants électroniques. Il s’agit de la conséquence des fortes réductions de productions opérées à ce jour, précise le rapport de la banque centrale. Celle-ci constate que du fait de cette évolution, le rythme de baisse de la production industrielle continue à régresser.
Dans son rapport, la BOJ s’attend à ce que les exportations atteignent leur plus bas niveaux vers le milieu de l’année. Du côté des entreprises, on continue à réduire les charges liées au personnel. A la lecture des conclusions du rapport de la banque centrale japonaise de février, celles-ci s’avère négatives concernant le marché de l’emploi. Pour ce qui des prix, l’institution souligne que le déséquilibre entre l’offre et la demande pourrait se traduire par la persistance de pressions à la baisse.
Notons que la banque du Japon n’a pas revu sa politique monétaire. Une décision qui n’arrange pas les affaires des milieux politiques et financiers. Ces derniers ont mené de fortes pressions sur l’établissement afin qu’il prenne des dispositions visant la stabilisation du secteur bancaire et permettant à la deuxième économie mondiale de sortir de la récession.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *