L’Ecureuil s’implante au Maroc

La banque française, les Caisses d’Epargne (L’Ecureuil) s’apprête à s’implanter au Maroc en prenant 20% du capital de la Banque Marocaine du Commerce extérieur (BMCE), rapporte jeudi le quotidien économique français « La Tribune ». « Les négociations sont plus qu’avancées », précise le journal qui souligne que c’est une première pour la Caisse Nationale des Caisses d’Epargne, car en dehors de l’outre-mer, le réseau français est totalement absent à l’étranger et notamment au Maghreb, région largement investie par les autres banques françaises. Expliquant ce choix, « La Tribune » rappelle que les perspectives de développement au Maroc sont importantes. « Outre la proximité géographique, les liens économiques et culturels existants entre les deux pays en font un marché de prédilection pour les établissements hexagonaux », écrit-il. Concernant le montant de la participation de la banque française dans le capital de la BMCE, le journal parle de « quelques dizaines de millions d’euros », précisant que ce chiffre peut évoluer et que l’établissement français ne souhaite pas, dans un premier temps, devenir majoritaire. « L’idée est d’avancer prudemment, afin d’avoir une vision plus objective de l’établissement marocain, pour éventuellement décider de monter au capital », ajoute « La Tribune ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *