L’EFE Maroc assure l’insertion de 1400 jeunes

L’EFE Maroc assure l’insertion de 1400 jeunes

La Fondation éducation pour l’emploi «EFE -Maroc» et la Fondation internationale pour la jeunesse (IYF) clôturent en apothéose le programme d’employabilité par le biais de compétences comportementales (LSEP). Fruit d’un partenariat maroco-finlandais, le LSEP dont le coût de financement est de 500.000 euros pour la période 2009-2011 a dépassé toutes les prévisions. Partant d’une base de 800 bénéficiaires, le programme a assuré, à la fin de son déploiement, la formation de près de 1400 jeunes Marocains. «Le programme fut une grande réussite, et ce en terme de nombre des bénéficiaires, des taux d’insertion dans la vie active et des partenariats développés au cours de ces trois années», se félicite Nawfal Fassi-Fihri, directeur général d’EFE Maroc. La finalité du LSEP réside dans la formation et l’accompagnement à l’insertion socioprofessionnelle de la population active âgée de 15 à30 ans dont le souci commun est le chômage et l’inactivité. A travers une approche intégrée, le programme a contribué au renforcement des aptitudes des bénéficiaires, et leur a par ailleurs permis d’acquérir un certain nombre de compétences correspondant aux besoins du marché du travail. «Notre objectif fut de faciliter l’insertion des jeunes dans le milieu professionnel en les préparant aux éventualités du marché du travail et les rendant plus autonome, aptes à trouver facilement un emploi et surtout de le garder», souligne à ALM M. Fassi-Fihri. Le programme LSEP s’est divisé en deux volets cernant ainsi les besoins de deux catégories de bénéficiaires. «Le LSEP comprend deux approches en l’occurrence le programme workplace success dédié aux jeunes diplomés ainsi que le programme «Emploi habilité» en faveur des jeunes n’ayant pas terminé leur scolarité ou ceux qui sont en situation de formation professionnelle», explique M. Fassi-Fihri. Ils sont, en effet, 520 jeunes, âgés de 16 à 29 ans, à voir bénéficié du Worlplace success. Ce programme a réalisé un taux d’insertion professionnelle de 75 % avec la participation de 50 entreprises ayant contribué au financement ou en nature à la formation. Du même, 160 entreprises ont offert, dans ce volet des postes aux lauréats. Pour sa part, le programme «Emploi habilité» a assuré la formation de 876 bénéficiares casablancais et tangérois, dont la tranche d’âge varie entre 16 et 25 ans. le taux d’insertion en emploi a atteint les 68 % au moment où 125 entreprises ont contribué au projet en intégrant des jeunes soit en stages ou en emplois. Notons que plusieurs conventions ont été ratifiées au cours de la mise en œuvre du programme LSEP. Citons dans ce sens, 4 conventions avec des entreprises privées en vue de pérenniser l’intégration des stagiaires et de rendre prioritaire le recrutement des lauréats issus dudit programme. Le partenariat étatique s’illustre, quant à lui, par des collaborations avec l’AREF de Casablanca, l’université Hassan II, l’Anapec, le ministère du tourisme et le ministère de la jeunesse et des sports.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *