Léger ralentissement sur le marché boursier

L’euphorie a été quelque peu ralentie sur le marché boursier, au terme de la semaine dernière. Pour preuve, les indices boursiers, et à leur tête celui des valeurs les plus actives, ont signé un léger repli au 28 mars.
En ce sens, le Masi a reculé de 0,49% à 14.639,18 points, alors que le Madex, pour sa part, se repliait de 0,55% à 12.098,46 points. Ceci étant, les performances annuelles des deux baromètres de la Bourse ont atteint respectivement, 15,31% et 15,62%. Par ailleurs, à l’issue des cinq séances de la semaine, les 6.930 transactions effectuées sur les 2.635.052 titres échangés lors de cette période ont affiché un volume global de l’ordre de 8,883 milliards de dirhams et une capitalisation de quelque 677 milliards de dirhams. Sur le marché central, le classement des plus fortes variations places à sa tête la valeur Sonasid qui s’est hissée de 15,02% à 4.135 dirhams au lieu de 3.595 dirhams une semaine auparavant. En deuxième lieu, S.M.Imiter s’est relevée de 11,96%, pour s’échanger à 515 dirhams contre 460 la semaine d’avant. Plus loin, Fertima, elle, a progressé de 5,90% à 341 dirhams, devançant la Chérifienne d’Engrais, en amélioration de 4,56% à 344 dirhams. En tendance baissière, les plus forts reculs ont été affichés, d’abord, par Le Carton, en repli de 11,62% à 229,35 dirhams. Diac Salaf lui emboîte le pas, du fait d’une régression de 10%, pour se fixer à 180 dirhams au lieu de 200 dirhams cinq séances auparavant.
S’agissant du palmarès des valeurs les plus actives de la semaine, c’est BMCE Bank qui a décroché le premier rang, en relation avec un volume de transactions enregistré sur sa valeur de 546,7 millions de dirhams. La seconde place a été attribuée à Itissalat Al-Maghrib, avec une masse d’échanges de 448,9 millions de dirhams. Addoha, pour sa part, s’est établie en troisième rang, grâce à un volume d’échanges de l’ordre de 393,9 millions de dirhams. Par ailleurs, les autres rangs ont été alloués à l’ONA avec un volume de 327,5 millions de dirhams, Sonasid avec 309,6 millions de dirhams, Atlanta avec 183,1 millions de dirhams, CGI avec 174 millions de dirhams.
Du côté des capitalisations, la plus forte, étant de loin du ressort de l’opérateur Itissalat Al-Maghrib, s’établit à 172,3 milliards de dirhams.
Deuxième, Attijariwafa bank affiche une capitalisation de l’ordre de 65,3 milliards de dirhams, alors qu’Addoha se classe en troisième place, cumulant quelque 62 milliards de dirhams, et BMCE Bank quatrième avec 50,1 milliards de dirhams.  Les deux événements phares de la semaine ont, notamment, concerné la reprise de la cotation de la valeur Fertima suite à la prise de participation de Charaf Corporation dans son capital. Autre reprise, celle de BMCE Bank qui est revenue sur le circuit, étant suspendue du fait du passage du taux de participation de la CIC dans son capital, de 10 à 15%.  Il a aussi été question de la publication des données relatives au programme de rachat des actions Douja Prom Addoha , en vue de régulariser le marché, sans oublier la déclaration de franchissement du seuil des 5% à la hausse par Nicole Robin dans le capital de Matel Pc Market.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *