Lègère hausse des recettes douanières en 2001

Les recettes douanières ont atteint 36,735 millions de DH en 2001 contre 36,089 millions en 2000, soit une légère hausse de 1,8%, relèvent des statistiques établies par l’Administration des douanes et impôts indirects (Adii).
Cette hausse est le résultat de l’évolution enregistrée en 2001 au niveau de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) intervenue à hauteur de 34,9% (12,816 millions de DH) dans la part le total des recettes douanières en 2001. Cette taxe a enregistré une hausse de 4,5% par rapport aux réalisations de 2000 (12,263 millions de DH).
Cette progression est également due à l’accroissement des taxes intérieures de consommation (tic) qui ont contribué à hauteur de 27,3% dans le total des recettes de la douane, ainsi que de la redevance de passage du gazoduc, puisque sa part n’a cessé de progresser dans ces recettes, passant de 0,8% en 1999 à presque 2% en 2001. La même source indique par ailleurs que la part des recettes douanières dans les recettes ordinaires de l’Etat hors privatisation est restée stable puisqu’elle a représenté à la fin de l’année 2001, 38,5% contre 38,9% en 2000. Avant le début du démantèlement tarifaire en mars 2000, cette part a été de 36,7% en 1999. Par ailleurs, la tendance baissière de la pression fiscale sur les importations se confirme puisqu’elle est passée à 9,9% en 2001, contre 11,8% en 1999. Ce résultat, explique la même source, est dû à l’effet conjugué du processus de réduction de la fiscalité douanière sur le commerce extérieur et au démantèlement tarifaire prévu par les accords de libre-échange (Maroc-UE, Maroc-Association européenne de libre-échange, Maroc-Ligue arabe, Maroc-Tunisie, Maroc-Egypte,…).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *