L’Eldorador : Les voyants sont au vert

L’Eldorador : Les voyants sont au vert

Inauguré en 2002, soit 15 mois après le discours royal sur les investissements en janvier 2001, ce club de 317 chambres est réalisé par des investisseurs marocains, la famille Mestari-Ksikes. Comme la plus part des établissements clubs Jet Tours filiale du Club Med, l’Eldorador Club palmeraie est un paradis pour les familles. La présence d’espace jeux pour enfants, d’une piscine chauffée, d’un centre de remise en forme-fitness, d’un mini-club, d’un baby club et d’une animation professionnelle forge les succès de l’établissement sur un créneau aussi difficile que celui destiné à la famille. «Le Kounouz Biladi, c’est toute l’année », lance satisfait Monsieur Mekki Mestari.
C’est pourquoi 20% environ du chiffre d’affaire est réalisé par la clientèle locale qui bénéficie d’un quota de chambres à longueur d’année.
La demi-pension est commercialisée sur la base d’un prix moyen de 450 dirhams par personne adulte, l’Eldorador Club Palmeraie est classé  deuxième hôtel de tous les Eldoradors Jet Tours à travers le monde pour son taux de remplissage annuel d’environ 65%, et par la qualité de ses prestations de services.
L’effectif total du personnel est de 260 personnes sans compter les emplois indirects induits.
Cet effectif dispose de nombreux acquis sociaux et différents efforts sont réalisés  notamment dans la formation des ressources humaines (accord avec l’ANAPEC, et l’OFPTT). Le parti pris pour l’exploitation genre Club et la niche familiale ne font pas oublier au management la clientèle d’affaires. Des salles équipées de tous les moyens technologiques, accueillent régulièrement des congrès, des séminaires, des incentives et des réunions d’entreprises.
Les performances réalisées en 2003 et 2004 incitent les promoteurs de l’Eldorador à envisager déjà la réalisation d’autres unités hôtelières et résidentielles sur un site exceptionnel avec vue sur la Palmeraie et l’Atlas juste à l’entrée de la ville de Marrakech.
Des discussions sont actuellement  en cours avec d’importants groupes commercialisateurs du produit «Marrakech ». « Nous y croyons et nous voulons participer pleinement à la réalisation de la vision 2010», poursuit Monsieur  Mekki Mestari qui se dit avoir été encouragé par le soutien du  wali de Marrakech, des autorités et des élus de la ville, du ministère du Tourisme et sans oublier le précieux accompagnement à l’investissement du projet par le Pool bancaire composé de : Attijari wafabank – SGMB et BMCI.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *