L’entreprise citoyenne face aux quartiers

L’entreprise citoyenne face aux quartiers

De l’aveu des membres des associations de quartiers de Casablanca, présents à la conférence de presse du Mardi 25 mai, le travail de terrain consenti et l’engagement depuis des années par Karim Tazi, en sa qualité de patron de Richbond, aidé en cela par son fer de lance, Abdallah Zazaâ, qui parle parfaitement le langage des quartiers, n’est plus à démontrer.
Actuellement, ils ouvrent ce champ d’action à l’ensemble des entreprises de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). En sa qualité de président de la commission Entreprise et proximité sociale de la CGEM, Karim Tazi a initié le premier Forum Entreprises-Associations, qui aura lieu du 11au 13 juin 2004 à la salle d’exposition de l’OFPPT. « Le Forum Entreprises / Associations est un lieu et une occasion de rencontre entre des responsables d’entreprise et des associations travaillant dans la proximité comme les associations de quartier», affirme-t-il. Les associations et les entreprises – deux milieux très éloignés – vont essayer de se rencontrer, faire connaissance et voir comment elles peuvent contribuer ensemble à améliorer la vie de leurs concitoyens à l’échelle locale.
Afin d’englober le maximum d’associations, les organisateurs ont défini comme étant une association de quartier toute association dont les activités (culturelles, sportives, éducatives) se déroulent dans un territoire assez réduit lui permettant ainsi d’avoir un impact assez large et permanent sur l’ensemble de la ou des populations ciblées. Une cinquantaine d’associations, membres du Réseau des associations de quartiers (RESAQ), toutes signataires d’une charte éthique et toutes engagées dans la promotion des mêmes valeurs qui seront présentées avec leurs programmes et leurs projets, ont été identifiées. « Nous sommes aussi exigeants en matière de mise à jour des statuts et des rapports moraux mais aussi en ce concerne la parité homme-femme », précise Karim Tazi. L’idée de ses journées est le fruit d’un partenariat original entre la commission Entreprise et proximité sociale de la CGEM et le RESAQ. L’objectif visé est de créer un partenariat entre une entreprise et une association de quartier en instaurant un soutien au programme d’action annuel de l’association ainsi que le soutien a un projet précis présenté par l’association.
Les projets et programme d’action d’une association doivent porter généralement sur les domaines de la culture, du sport, de la protection de l’environnement et de la promotion de la citoyenneté. Les valeurs de tolérance, de progrès, de démocratie, y seront assurément à l’honneur. .
Les initiateurs du projet ne cachent pas leur motivation profonde : «Parce que ce qui s’est passé dans notre pays en mai 2003 est la preuve que nous ne pouvons plus rester passifs devant la fracture sociale et la marginalisation de larges couches de la population qui en résulte ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *