L’entreprise citoyenne primée

L’entreprise citoyenne primée

L’innovation et engagement citoyen ont été à l’honneur samedi dernier à Casablanca. Et pour cause, la tenue du prix AmCham-CGEM pour l’entreprise citoyenne. Un rendez-vous annuel qui vise à récompenser les entreprises marocaine et/ou américaine établies au Maroc. Pour cette année, c’est « Jorf Lasfar Energy Company », « Setexam » et l’Office national des pêches (ONP) qui ont été primés « entreprises citoyennes 2003 » par la Chambre américaine de commerce (AmCham) et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). «Jorf Lasfar Energy Company» l’a emporté dans la catégorie «Grandes entreprises». Les organisateurs ont souligné les actions sociales de l’entreprise, notamment, le réaménagement de deux écoles rurales à El Jadida, la distribution de fournitures scolaires au profit de 800 élèves, l’offre de stages à 100 jeunes, son aide aux personnes handicapées et un don à la Fondation Mohammed V pour la Solidarité. Concernant la catégorie PME, «Setexam» a été primée pour sa participation à l’amélioration de la qualité des eaux de la région de l’Oued Sebou, la protection des ressources algales, le don de matériel médical à un dispensaire rural de la région de Kénitra et son déploiement dans le monde. L’Office national des prêches a, quant à lui, remporté le prix réservé aux entreprises publiques pour son action structurante au niveau de la filière pêche grâce à la protection du consommateur et de l’environnement par l’alignement de la filière sur les normes internationales, la création de 1000 mico-entreprises de pêche artisanale au bénéfice d’artisans pêcheurs et de jeunes diplômés en quête d’emploi et leur accompagnement en termes de formation ainsi que pour son élaboration d’une charte d’éthique et d’un système de valeurs au profit du personnel de l’ONP et des professionnels de la pêche. Les certificats de mérite ont également été remis à « Coca Cola export corporation », « Hyatt Regency Casablanca » et le Groupe Banque populaire. L’édition 2003 de cette manifestation aura tenu toutes ses promesses. Le critère n’est autre que l’innovation, mais surtout le comportement des entreprises candidates et leur engagement citoyen à l’égard de leurs différents partenaires en matière de gouvernance, de droits de l’homme et de l’employé, de la protection de l’environnement et de la déontologie. A rappeler que les lauréats de 2002 étaient le Crédit Agricole dans la catégorie secteur public, BMCE Bank dans la catégorie grandes entreprises, et Microsoft Afrique du Nord dans la catégorie moyennes et petites entreprises. A titre exceptionnel, le jury a décerné un prix de gérant citoyen à Jawad Cheikh Lahlou (Cooper Maroc).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *