Les agréments de transport rural atteignent les 2.667

Les agréments de transport rural atteignent les 2.667

Le ministre de l’équipement et du transport, Karim Ghellab, a affirmé que son département, conscient des contraintes auxquelles font face les populations rurales en matière de transport, s’emploie résolument à résoudre les problèmes et garantir les droits de ces catégories au transport dans le respect de la loi. Intervenant lors de la séance des questions orales, mardi, à la Chambre des conseillers, M. Ghellab a indiqué, à cet égard, que plusieurs agréments de transport mixte ont été accordés au niveau du monde rural pour atteindre actuellement 2.667 agréments à travers le Royaume, dont 45% sont exploités. Plus de la moitié de ces agréments ont été délivrés à compter de l’année 2002, a rappelé le ministre, précisant que la commission nationale des transports accorde la priorité en matière d’octroi d’agréments aux personnes qui s’activent dans le domaine du transport clandestin en vue de régulariser leur situation et de les intégrer au transport organisé, ainsi qu’aux diplômés chômeurs pour contribuer aux efforts de lutte contre le chômage.
Selon M. Ghellab, les deux tiers de ces agréments, accordés sur propositions des commissions provinciales, ne sont pas encore exploités en raison de la faiblesse, voire l’absence de recettes, ou encore des problèmes techniques sur certains axes, outre les contraintes financières auxquelles font face certains bénéficiaires.
En vue de résoudre ces difficultés, a-t-il ajouté, le ministère a effectué des études de terrain sur la situation du transport dans le monde rural.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *