Les ambitions africaines d Attijariwafa bank

Les ambitions africaines d Attijariwafa bank

S’implanter au Niger et au Bénin et se développer dans l’Afrique anglophone et lusophone est l’ambition d’Attijariwafa bank, après avoir acquis dix banques en Afrique de l’Ouest en six ans. C ‘est ce qu’a annoncé son P-dg, Mohamed El Kettani, dans un entretien au quotidien économique français Les Echos.
M. El Kettani a expliqué que sa banque «mise sur le développement des TPE, trop souvent obligées de se financer à des taux prohibitifs dans le secteur informel alors qu’elles sont essentielles au décollage économique». «Ce décollage est aussi nourri par une hausse du taux de bancarisation, qui oscille encore entre 5 et 8% au sud du Maghreb», a indiqué le banquier marocain, notant, en revanche, que «les résultats sur la banque par téléphone portable laissent sceptiques», bien que la banque dispose d’un «projet pilote au Mali».
«Le continent a énormément changé depuis cinq ans, il sera l’une des poches de croissance fortes des trente ans à venir, à l’issue desquels elle comptera environ 2,5 milliards d’habitants, un quart de l’humanité», a souligné le dirigeant de la première banque marocaine et la sixième d’Afrique par le total de bilan.
«Les effectifs de ses classes moyennes, près de 300 millions de personnes, vont vraisemblablement doubler d’ici à 2030, grâce à ces PME, coeur du développement des sociétés, exigeant un accompagnement stratégique à l’instar de celui des grands travaux d’infrastructure et du commerce international», a-t-il jugé.
De même, a-t-il poursuivi, «les investissements dans les routes, les télécoms, les aéroports, l’électricité et l’irrigation dépasseront aisément les 100 milliards de dollars sur cinq ans».
Pourtant, «l’Europe semble en retrait en Afrique, du moins rapporté au rythme de progression asiatique, en particulier la Chine, mais aussi l’Inde, la Turquie, le Japon et la Corée. La crise de 2008 a accéléré la -tendance, le commerce de l’Afrique avec la Chine a été multiplié par quatorze en dix ans», a conclu le banquier marocain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *