Les Américains investissent Doukkala-Abda

Les Américains investissent Doukkala-Abda

Les Américains s’intéressent à l’une des plus grandes régions agricoles du Maroc. L’Agence américaine pour le développement international (USAID/Maroc) lance, aujourd’hui, son programme Compétitivité économique du Maroc (CEM) au niveau de la région de Doukkala-Abda, à Safi. Le programme, financé par l’USAID, s’inscrit dans le cadre de la coopération bilatérale entre le Maroc et les Etats-Unis d’Amérique et mobilise une enveloppe budgétaire de 34 millions de dollars sur une durée de cinq ans, selon un communiqué de presse de cette agence. Le programme a pour objectif de réduire les freins au développement du commerce et de l’investissement, à travers l’appui aux réformes, le renforcement des capacités d’institutions gouvernementales et l’implication du secteur privé. Réalisé en partenariat avec un large panel de partenaires institutionnels et privés, tant au niveau régional que national, le programme intervient grâce à trois leviers techniques. Il s’agit de l’amélioration du climat régional des affaires, la valorisation et l’optimisation des ressources en eau agricoles et le renforcement des capacités professionnelles de la main-d’œuvre locale, en particulier les jeunes et les femmes, selon la même source. Les activités sont mises en œuvre dans deux régions. Il s’agit de Doukkala-Abda et l’Oriental. Le choix de ces régions est dicté par leur grand potentiel en matière de développement économique, de leurs filières agricoles porteuses et de leurs ressources hydriques variées, mais aussi en raison de leur vulnérabilité croissante à la contrainte de l’eau. Officiellement lancé le 30 juin dernier, le programme Compétitivité économique du Maroc porte sur trois axes d’intervention complémentaires et inter-liés. Le premier sera consacré à la mise en place de réformes légales et réglementaires pour améliorer le climat des affaires au Maroc et de favoriser l’investissement et le commerce. Le deuxième portera sur la valorisation et l’optimisation des ressources en eau, afin d’augmenter la productivité, la compétitivité et l’emploi dans le secteur agricole. Et le troisième appuiera le développement d’une force de travail compétitive, en adéquation avec les besoins du marché de travail moderne. Deux régions sont ciblées pour la conduite des activités de ce programme, la région de l’Oriental et de Doukkala Abda qui représentent un grand potentiel en matière de développement économique et d’emploi. Ces régions ont été sélectionnées pour leur vulnérabilité à la contrainte de l’eau, pour leurs filières agricoles porteuses et pour la diversité de leurs ressources en eau et de technologies d’irrigation, selon la même source.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *