Les auto-entrepreneurs d’Agadir plaident pour la couverture sociale

Les auto-entrepreneurs d’Agadir plaident pour la couverture sociale

Première escale de la Caravane auto-entrepreneurs

La Caravane auto-entrepreneur d’Attitudes Conseil a démarré son périple. Agadir, première escale du programme, a réussi à réunir plus de 200 gérants d’entreprises individuelles issus de la région. La journée du 10 mai a été consacrée à cette catégorie d’investisseurs pour débattre des enjeux liés à leur activité et surtout des avantages offerts par le nouveau régime dédié aux auto-entrepreneurs. A la grande surprise des organisateurs, les participants à cette journée d’information étaient plus conscients de la nécessité d’être accompagnés dans le montage de leurs projets. «Les auto-entrepreneurs ayant pris part à notre événement étaient plus demandeurs d’accompagnement que de financement. Cela montre à quel point ils sont soucieux de la pérennité de leurs projets», explique Amal Cherif Haouat, directrice générale d’Attitudes Conseil, initiatrice de la caravane.

Parmis les principales requêtes relevées on énumère l’information relative aux procédures fiscales. Les auto-entrepreneurs ont plaidé pour que le gouvernement puisse activer la promulgation de la loi sur la couverture sociale des auto-entrepreneurs.

La première escale des auto-entrepreneurs a connu l’adhésion de grandes institutions partenaires. Citons dans ce sens  Al Barid Bank, la CNSS et la direction générale des impots. Sur le plan régional, la Chambre de commerce, d’industrie et des services du Souss-Massa a été représentée par son président Karim Achengli. Ce dernier a mis l’accent sur les principaux objectifs de la loi 114-13 relative au statut de l’auto-entrepreneurs. «Ce dispositif vise bien sûr à encourager la création d’entreprise mais aussi et surtout d’attirer vers le secteur organisé toute personne qui opère dans l’informel. Conscient de l’importance primordiale de la réussite de ce nouveau statut et des enjeux qui en découlent, nous le soutenons pour garantir sa mise en application par les différents moyens d’accompagnements», a-t-il souligné. Al Barid Bank note pour sa part l’inscription de près de 43.700 auto-entrepreneurs depuis le démarrage du nouveau statut en septembre 2015. Cet effectif représente 84% du total des inscriptions sur le plan national. Rien que dans la région du Souss-Massa, Al Barid Bank compte plus de 4.000 auto-entrepreneurs dont 68% hommes et 32% femmes. Par secteur, le commerce arrive en tête avec  48% des parts, soit 1.747 auto-entrepreneurs. La région compte également 1.015 auto-entrepreneurs opérant dans les services, soit une part de 28% à l’échelle sectorielle. L’industrie rafle une part de 18% (664 auto-entrepreneurs) au moment où l’artisanat ne représente que 5% de ce segment (187 auto-entrepreneurs).

Rappelons que le nouveau régime de l’auto-entrepreneur a ouvert la porte de l’entrepreneuriat  à une large frange de Marocains, offrant une opportunité aux personnes désireuses de se lancer à leur propre compte. Plus de 200 activités sont éligibles au régime de l’auto-entrepreneur.

Le statut définit l’auto-entrepreneur comme personne physique exerçant, à titre individuel, une activité industrielle, commerciale ou artisanale dont le chiffre d’affaires annuel encaissé ne dépasse pas 500.000 dirhams, ou une activité de prestation de services, dont le chiffre d’affaires annuel ne dépasse pas 200.000 dirhams. En s’inscrivant à ce régime, l’auto-entrepreneur bénéficie de plusieurs avantages. Outre l’exonération de la TVA,  on peut également énumérer la possibilité de domiciliation chez soi, l’accès à la couverture médicale, ainsi que la réduction de la fiscalité de 1% du chiffre d’affaires pour les activités commerciales, industrielles et artisanales et de 2% pour les activités de services. La Caravane de l’auto-entrepreneur reprendra à partir de septembre prochain où elle sillonnera Oujda, Dakhla, Beni Mellal et Rabat.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *