Les autres métiers des NTIC

L’utilisation d’Internet est devenue de plus en plus facile et de plus en plus interactive. N’est-ce pas là le challenge qui se sont lancé ses concepteurs. Cependant, ces derniers seront certainement surpris de constater le boom des applications dont leur innovation a été l’initiatrice ou encore les intitulés des profils qui s’y sont greffés. Il en est ainsi du chat.
Rejetons d’Internet et du bavardage, les forums de discussion acquièrent peu à peu leurs lettres de noblesse. Qu’ils se situent directement sur la Toile ou sur un Intranet, ils nécessitent de plus en plus souvent une compétence reconnue, sinon charnière, pour gérer les échanges entre les participants. Cela donne lieu à nouveau métier. Il s’agit de l’animateur de forum. Qu’il soit expert ou généraliste, ce dernier a pour missions principales de provoquer l’échange d’informations et d’en maintenir l’intensité.
Par ailleurs, l’utilisation de l’outil informatique provoque des risques susceptibles de perturber sérieusement la bonne marche de l’entreprise. Pour parer à cette éventualité, il est plus judicieux de faire appel à un spécialiste de la sécurité interne. Ce stratège intervient dans le choix des méthodes ainsi que dans la mise en place des outils de protection liés aux systèmes, aux réseaux et à la bureautique. L’intitulé du poste peut varier, mais la fonction n’en reste pas moins cruciale.
Les demandes des entreprises augmentent avec la connexion des réseaux locaux aux réseaux publics, à l’Internet et au commerce électronique. Une ouverture qui exige de bâtir et de maintenir un domaine de confiance autour de l’infrastructure. Les opérateurs savent donc ce qu’il leur reste à faire.
Les spécialistes de la logistique, eux, sont spécialisés dans la maîtrise des flux. L’approche globale (« supply chain management ») -des achats jusqu’au client final- s’impose afin d’améliorer le niveau de service au moindre coût. La fonction logistique elle-même se restructure en fonction de cette évolution et couvre désormais « l’entreprise étendue », intégrant d’un bout à l’autre de la chaîne les sous-traitants, les partenaires et les clients. Les logisticiens négocient le plus souvent avec les dirigeants d’entreprise, étant donné l’aspect stratégique de la logistique. Les veilleurs du net, quant à eux, recherchent des informations sur la concurrence ou sur les nouvelles technologies.
Plus question alors de disposer d’une logistique importante pour se frayer un chemin au niveau des marchés. Les petites structures, avec peu de moyens, peuvent diriger les opérations de quelques postes reliés à des modems. Le résultat, lui, est beaucoup plus percutant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *