Les Bourses européennes en hausse

Des achats à bon compte sur les valeurs technologiques et médias, malmenées ces dernières séances à l’image de Vivendi-Universal , font monter les Bourses européennes, jeudi à la mi-journée, dans le sillage du rebond de Wall Street la veille. Vers 9h50 GMT, l’indice paneuropéen Ftse Eurotop 300 gagne 1,94% à 1.033,40 points.
Depuis le début de l’année, il a baissé de près de 20%. L’indice DJ Euro stoxx 50 des valeurs de la zone Euro grimpe, quant à lui, de 2,58% à 3.004,52 points. Les volumes d’échanges risquent toutefois de rester limités en raison de la fermeture des marchés d’actions américains pour la fête de l’indépendance. «Les marchés aux Etats-Unis ont légèrement progressé sur des rachats de découvert à l’approche du 4 juillet. Je n’estime pas que ce soit très important, mais les marchés européens se raccrochent à la moindre lueur d’espoir», commente Robert Kerr, stratège des actions européennes chez Bank Of America Securities.
A l’instar de Kerr, la plupart des stratèges doutent que les gains enregistrés jeudi marquent le début d’une nouvelle tendance haussière. « Même avec les équipementiers télécoms en tête, avec Ericsson qui grimpe de 10,88% à 16,30 couronnes suédoises, parti pour une nouvelle séance de hausse. Les inquiétudes sur les bénéfices persistent, le marché se méfie tout autant d’éventuelles nouvelles affaires comptables et les craintes sur la situation internationale demeurent très présentes », résume la banque d’investissement Bear Stearns dans une note. A new york, les marchés ont réussi, mercredi, un rebond de fin de séance. L’indice Dow Jones a terminé sur un gain de 0,52%, tandis que le Nasdaq, composite à forte composante technologique, s’est adjugé 1,65%. Les marchés d’actions européens ont ainsi corrigé le tir jeudi matin. A la clôture des Bourses européennes, le Dow perdait 0,8% et le Nasdaq cédait 0,07%.
Le numéro deux mondial de la communication Vivendi-Universal grimpe de 6,83% à 14,85 euros après le départ effectif de Jean-Marie Messier, son remplacement par Jean-Eené Fourtou, épaulé par Claude Bébéar et l’annonce d’un audit sur les comptes du groupe. Selon les analystes, la nouvelle direction devrait arriver à régler les problèmes de trésorerie qui se posentà court terme.
«Les investisseurs sont heureux de la nomination de Fourtou car il a une grande expérience des restructurations», souligne un trader. « Les problèmes de liquidité sont inscrits dans le cours et Fourtou (…) sera capable d’arranger un financement », ajoute-t-il.
Les groupes britanniques de télévision britanniques Granada et Carlton réagissent en ordre dispersé à leur défaite dans l’appel d’offres pour les licences d’ITV digital, réseau de télévision numérique terrestre, au profit de la Zolini à la suite d’une enquête de la banque d’Italie sur des irrégularités comptables supposées au sein de la banque.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *