Les Britanniques intéressés par des opportunités d’affaires

Les grands projets de développement lancés au Maroc suscitent un intérêt croissant de la communauté d’affaires britannique, a indiqué la Middle-East Association (MEA) dans son dernier bulletin d’information. Plusieurs hommes d’affaires britanniques, ayant pris part à une conférence organisée récemment à Tanger par la MEA, se sont montrés particulièrement intéressés par les projets lancés au niveau du port Tanger-Med, a souligné l’Association qui s’active à renforcer la coopération économique et les échanges commerciaux entre le Royaume-Uni et la région du Moyen-Orient.
Soulignant l’importance des avantages et des incitations accordés par le Maroc aux investisseurs, les hommes d’affaires britanniques ont affirmé que le statut avancé accordé récemment au Maroc par l’Union européenne ne manquera pas de renforcer l’intégration du Royaume dans l’espace européen. Michael Thomas, directeur général de la MEA, a fait état d’ «une hausse de l’ordre de 200 % des échanges commerciaux entre le Maroc et le Royaume-Uni cette année». «Cette hausse vient témoigner de la réussite du programme de réformes initié par le Maroc pour assainir son environnement d’affaires et renforcer la confiance des investisseurs», a-t-il dit. «Le Maroc, fort de ces réformes dynamiques, dispose d’un grand potentiel de croissance», a dit le responsable, notant que son Association organisera en 2009 davantage de conférences et de missions d’affaires pour mieux faire connaître les opportunités d’affaires qu’offre le Maroc. M. Thomas a, en outre, fait état de l’importance du rôle que le port de Tanger-Med jouera dans le cadre du renforcement de la position économique du Maroc. «Tanger-Med changera toute la dynamique du commerce et de la logistique dans la région», a-t-il dit, relevant que ce port «de classe mondiale, doté de moyens technologiques modernes, sera le plus grand centre de distribution dans la région, desservant non seulement le sud de l’Europe mais également les pays du nord du Vieux Continent». De son côté, Joseph Gaggero, président du groupe Bland et vice-président du conseil d’affaires maroco-britannique, a appelé le Royaume-Uni à consentir davantage d’efforts pour le renforcement des relations de coopération économique avec le Maroc, un pays, a-t-il dit

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *