Les businessman belges à l’assaut du marché marocain

Les businessman belges à l’assaut du marché marocain

La princesse Astrid de Belgique préside une importante mission économique

Plusieurs secteurs seront représentés lors de cette mission comme la chimie, la médecine, la finance, la logistique ou encore l’innovation et le digital.

Les hommes d’affaires belges à la conquête du marché marocain. En effet, une délégation belge composée d’officiels et d’hommes d’affaires va sillonner le Maroc pour renforcer les relations de partenariat et d’ouvrir de nouvelles opportunités d’échanges commerciaux entre les deux pays. Cette mission économique tri-régionale qui se tiendra du 25 au 30 novembre 2018 est présidée par la princesse Astrid, représentante du roi des Belges, qui effectuera à cette occasion une visite au Maroc. En prélude à cet évènement, un point-presse a été organisé à Casablanca le 19 novembre 2018 dévoilant les derniers détails sur cette mission décrite comme importante par la partie belge. «C’est un moment qui va permettre de renforcer les liens entre les deux pays. Globalement ces missions sont organisées par nos trois régions Flandre-Bruxelles-Wallonie avec des entreprises des trois régions et donc on a 251 entreprises qui vont y participer et en tout plus de 400 personnes y prendront part.

C’est une mission économique et commerciale classique mais d’une ampleur tout à fait inhabituelle», explique Marc Trenteseau, ambassadeur de Belgique au Maroc. Au programme de cet événement, des rencontres dans plusieurs villes, notamment Casablanca, Tanger et Rabat. «Ces entrepreneurs viennent pour nouer des contacts avec des partenaires marocains afin d’établir de nouveaux flux d’activités, de nouveaux flux commerciaux, et pour travailler ensemble soit sur le marché marocain, soit sur des marchés extérieurs», ajoute Marc Trentesau indiquant que tout l’intérêt que porte la Belgique au Maroc. «On a des chiffres d’échanges commerciaux d’un peu près de 1 milliard d’euros par an. On pense qu’on peut faire mieux. Nos entreprises ont le potentiel de faire mieux», souligne l’ambassadeur de Belgique. Pour y parvenir, plusieurs secteurs seront représentés lors de cette mission comme la chimie, la médecine, la finance, la logistique ou encore l’innovation et le digital.

En termes de chiffres, les échanges commerciaux entre la Belgique et le Maroc restent faibles. Les exportations européennes (UE-28) vers le Maroc ont atteint 22,4 milliards d’euros en 2017. La Belgique ne représente que 4% de ces exportations et se classerait par conséquent comme le 6ème pays européen exportateur de biens à destination du Maroc. De même, la Belgique a connu une augmentation de ses exportations à destination du Maroc moins rapide que celle de la moyenne européenne. Pour ce qui est des importations européennes en provenance du Maroc, elle serait de 15,1 milliards d’euros et la Belgique ne représente que 2,2% de ces importations. Enfin, les acquisitions européennes en provenance du Maroc ont enregistré une croissance de 9,5% entre 2016 et 2017 tandis que les importations belges en provenance du Maroc ont progressé de 9% au cours de la même période.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *