Les Centraliens livrent leurs recommandations en perspective de la COP22

Les Centraliens livrent leurs recommandations en perspective de la COP22

 Le forum Centraliens Supélec tient sa promesse

La ville blanche de Casablanca a connu, fin mai dernier, le 5e forum Centraliens Supélec sur le thème «les Centraliens et les Supélec s’engagent pour le climat».

A l’issue de ce forum, l’association Centrale Supélec Alumni Maroc a présenté, mercredi dernier, un livre blanc qui regroupe l’ensemble de ses recommandations autour de la préservation de l’environnement et de la lutte contre les impacts du changement climatique. Ces recommandations constituent la synthèse des échanges et réflexions du forum Centraliens Supélec, une initiative labellisée COP22 au cours de laquelle des solutions ont été proposées pour accompagner le succès de la conférence mondiale sur le climat de Marrakech. Le but final est d’adopter les mécanismes qui rendront applicables les mesures de la COP21 de Paris.

Les principales recommandations du livre blanc

Pendant les deux jours du forum, des experts nationaux et internationaux ont pris part aux ateliers portant sur trois thématiques majeures : «Gouvernance et financement de l’adaptation», «Energies renouvelables et efficacité énergétique», et «Economie circulaire et écologie urbaine». A l’issue de ces ateliers, les participants ont formulé un ensemble de recommandations contenues dans un livre blanc. Parmi les principales recommandations énoncées, le livre blanc propose la création d’un comité interministériel permanent de développement durable, qui sera chargé entre autres d’instruire la prise en compte dans les plans de développement régionaux (PDR), des conseils de région, la dimension du développement durable et d’assurer la cohérence entre la stratégie nationale du développement durable et ces PDR.

L’élaboration et le suivi des projets, l’établissement des indicateurs clés de mesure ainsi que l’intégration de l’adaptation au changement climatique dans les stratégies sectorielles, figurent parmi les autres recommandations proposées. Mustapha Métaich, président de l’Association des Centraliens du Maroc, a déclaré qu’«afin d’assurer le suivi de ces recommandations lors de la COP22 et au-delà, le comité scientifique de la 5e édition du forum Cenraliens Supélec se transformera en structure permanente non gouvernementale ayant pour mission de continuer la réflexion entamée dans le cadre du forum». Et d’ajouter que «ce comité permanent assurera le test avec les responsables sur la faisabilité des recommandations, le monitoring avec un suivi de la mise en œuvre des propositions de l’association».

Mounir Bassy
Journaliste stagiaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *