Les cigarettes lourdement taxées dans le projet de loi de Finances : 10 DH par paquet pour les blondes et 7 DH pour le segment low

Les cigarettes lourdement taxées dans le projet de loi de Finances : 10 DH par paquet pour les blondes  et 7 DH pour le segment low

Bonne nouvelle pour les fumeurs: ils vont certainement devoir réduire leur consommation puisque les prix des cigarettes risquent de subir de fortes hausses en 2019. Dans le projet de loi de Finances, il est prévu, en effet, des augmentations de la composante TIC dans le prix du paquet.

Ainsi, sur les trois parties constituant le prix, deux seront nettement augmentées. La première, appelée minimum de perception, devrait passer de 567 DH/1.000 cigarettes à 630 DH/1.000 cigarettes tandis que la deuxième, dite le minimum de pression fiscale, devrait atteindre 60% contre 53,6% actuellement. Si toutes ces formules, compliquées, ne renseignent pas concrètement sur la hausse finale du prix que paiera le consommateur, les cigarettiers, eux, ont déjà procédé aux simulations sur la base des nouvelles dispositions et les hausses de prix qui en découlent sont visiblement importantes : 10 DH de plus pour le paquet de cigarettes dites «premium», notamment le tabac jaune (équivalent Marlboro), et 7 DH pour le segment dit «low», dans lequel on retrouve, entre autres, la marque «Marquises» produit phare de la Société marocaine des tabacs (SMT).

Selon des sources aux Finances, cette taxation supplémentaire des cigarettes devrait générer un surplus de recettes substantiel au titre de la TIC de 1,7 milliard DH. Mais les cigarettiers mettent en garde contre les effets secondaires d’une telle hausse et précisément contre le risque de voir revenir en force les cigarettes de contrebande à cause de leur prix compétitif. Pour l’administration, en revanche, ce risque est minime car, comme l’explique une source à la douane, «les mesures drastiques prises ces dernières années pour lutter contre la cigarette de contrebande ont porté leurs fruits avec un niveau aujourd’hui très bas», laissant donc une marge très confortable pour le marché légal.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *