Les clés du succès de l’entreprise féminine

L’association des femmes chefs d’entreprises du Maroc (AFEM) a organisé une conférence internationale, les 9 et 10 juin, à Casablanca qui a traité les différents points de succès de l’entreprise féminine marocaine. L’objectif principal de cette rencontre a été concentré sur les méthodes de développement des petites et moyennes entreprises féminines. Cette conférence a été organisée dans le cadre du partenariat avec Mena Business Women Network, Middle East Partnership Initiative (MEPI), Vital Voices Global Partnership et l’Association des femmes chefs d’entreprises belges.
Après deux jours de débat, la journée de la clôture a été marquée par l’intervention de  Bouthayna Iraqui, présidente de l’AFEM, qui a insisté sur les cinq clés de la réussite de l’entreprise féminine, qui ont été examinées dans le cadre  d’ateliers qui se sont tenus tout au long des deux jours de la conférence. A la fin des travaux, la présidente de l’AFEM a procédé à la lecture des recommandations de cette conférence. Ces clés de succès ont tourné autour de la recherche des compétences, l’utilisation des moyens technologiques pour moderniser l’entreprise, la recherche des objectifs qui répondent aux exigences du marché, le client et le fournisseur, l’engagement des spécialistes dans le domaine de l’informatique et l’établissement d’un business plan. Il a aussi été question  du volet relatif au financement
et à la place de la communication au sein des entreprises. Toutes ces clés permettent, selon Bouthayna Iraqui, de tirer vers le haut le tissu économique avec une participation plus fertile des entreprises féminines. Cette rencontre a aussi été un point de rencontre entre femmes d’affaires marocaines et américaines. Dans le cadre des ateliers organisés à cette occasion, les femmes chefs d’entreprises américaines n’ont pas hésité à partager leur savoir-faire dans le domaine des affaires avec leurs homologues marocaines. Ainsi, ces ateliers ont traité divers thèmes notamment les meilleurs outils de gestion des ressources humaines, la détermination de la responsabilité sociale des entreprises, l’optimisation de l’utilisation de l’outil IT dans la gestion de l’entreprise et la croissance stratégique des entreprises.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *