«Les colombes», un nouveau projet haut de gamme à Fès

«Les colombes», un nouveau projet haut de gamme à Fès

Le haut standing prend de l’essor à Fès. Le complexe «Les colombes» vient enrichir cette dynamique architecturelle et offre aux propriétaires une gamme résidentielle diversifiée au cœur d’une des plus belles oliveraies de la ville impériale. Situé sur la route d’Imouzzar, arrondissement urbain dédié à l’élite sociale, le parc résidentiel «Les colombes» marie tradition et modernité sous un angle d’avant gardisme et de luxe. «Investir à Fès est pour moi un retour vers mes racines . Je le fais aussi par attachement profond à cette ville mythique et par engagement à son développement économique», explique Houria Benjelloun, présidente de Pack Energy, initiateur du projet, lors d’une visite de presse organisée le week-end dernier. Une politique commerciale inédite a été engagée, dans ce sens, en vue de promouvoir une offre adaptée aux consommateurs cibles. Ces villas ont été créées dans l’optique de répondre aux attentes d’une clientèle plus avertie. Selon Mme Benjeloun, «la tarification sera forfaitaire et non basée sur le métre carré» . Et d’ajouter : «plusieurs critères interviendront afin de déterminer le prix final de chaque villa». La commercialisation du complexe «Les colombes» débutera le mois prochain, et ce depuis la ville de Cannes. En effet, ce complexe résidentiel représentera le Maroc, en avril, au Salon international de l’immobilier MAPIC Cannes. Lancée depuis une année, la première tranche du parc résidentiel sera livrée à partir de juillet prochain. «Le retard est dû principalement aux intempéries incessantes qui se sont abattues sur différentes régions du Maroc, notamment  la ville de Fès», souligne Mme Benjelloun. Ces premiers lots sont constitués de 42 villas de maîtres dont la superficie oscille entre 300 à 400 m2. Parmi les principales spécificités de ces habitations, la combinaison ombre et lumière qui favorise l’exploitation des rez-de-chaussée en tant que lieu de vie. L’architecture intérieure de ces gîtes met en valeur des open-spaces réservant des espaces distincts pour le séjour et la détente. Les chambres, quant à elles, sont de dimensions plus intimes attribuant plus de convivialité et de bien-être. Par ailleurs, la deuxième tranche, prévue pour octobre 2010, dispose de 27 villas de 160 à 180 m2. Ce complexe propose également à la vente plus d’une centaine de lots allant de 300m2 à 1500 m2. Pour plus d’attraction, les initiateurs de ce complexe l’ont inscrit dans une optique culturelle. Afin de favoriser l’échange culturel, la galerie d’art «Mystic Ethnic», ainsi qu’un salon de lecture et une médiathèque seront aménagés. Selon les responsables, des ateliers de poésie, peinture et musiques animeront tout au long de l’année les aires de ce complexe.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *