Les Concours de l’élevage des chevaux: Un rendez-vous à ne pas manquer

Les Concours de l’élevage des chevaux: Un rendez-vous à ne pas manquer

Amoureux des équidés, ceci est pour vous. A partir d’aujourd’hui, vous aurez l’occasion de voir un défilé de magnifiques chevaux lors du concours de l’élevage qui leur sera réservé. Ce dernier sera organisé les 1er et 5 octobre à Meknès et Marrakech et concernera les concours interrégionaux de l’Arabe Barbe.

Quant au concours national du Barbe il sera, lui, tenu le 3 octobre à Bouznika. Tous les chevaux qui participeront à ces concours ont déjà réussi à passer à travers les mailles du tamis lors de précédentes présélections des meilleurs chevaux Barbe et Arabe Barbe à travers le Royaume et qui ont eu lieu entre les mois de juillet et septembre. C’est dire que les nouveaux rendez-vous réservent la part belle aux meilleurs chevaux du Maroc.

La Société royale d’encouragement du cheval (SOREC) qui n’est pas à son premier galop d’essai, est derrière toute l’organisation de ces événements.S’agissant de l’étape international de ce concours, la SOREC a précisé qu’elle se déroulera  au Salon du Cheval d’El Jadida.
Ce concours d’élevage du cheval Barbe et Arabe-Barbe constitue un événement incontournable pour valoriser et promouvoir ces deux races ancrées dans le patrimoine marocain et véritables joyaux de l’élevage équin au Maroc.

A travers cet événement d’envergure nationale, la SOREC œuvre pour stimuler l’élevage de cette race associée au Maroc. Ces concours d’élevage s’assignent un triple objectif : mettre en valeur les meilleurs chevaux du Royaume, identifier les reproducteurs et orienter les éleveurs aux bonnes pratiques modernes de l’élevage. Cet événement est également l’occasion pour les acteurs de la filière et les passionnés de chevaux de se rencontrer et d’échanger dans un cadre idéal.

Par ailleurs, les multiples efforts de recherche ont permis au cheptel des chevaux Barbe au Maroc de connaître une grande évolution lors des quatre dernières années. Cette croissance se traduit par une progression de 50% du nombre des chevaux Barbe recensés et identifiés par la SOREC. Fort et énergique, ce cheval est idéal pour les activités sportives modernes telle que l’apprentissage de l’équitation, l’endurance, les randonnées équestres et touristiques.

Sachez encore que l’Arabe Barbe est, quant à lui, issu d’un croisement entre le Pur-Sang Arabe et le Barbe. Ses qualités en font de lui un cheval très robuste, connu également par sa hauteur et sa rapidité sur les courtes distances. Lors de ces quatre dernières années, le cheptel marocain des chevaux Arabe-Barbe a augmenté de 3%. Cette race possède également des aptitudes qui font d’elle le cheval d’instruction idéal.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *