Les consommateurs sont appelés à choisir les bonnes propositions

Les consommateurs sont appelés à choisir les bonnes propositions

Sprint final pour Centrale Danone. Le nouveau modèle du lait frais pasteurisé sera annoncé fin septembre 2018. Cette nouvelle configuration découlerait d’un processus de concertation lancé fin juin dernier par Emmanuel Faber, président-directeur général de Danone, lors d’une visite express à Casablanca. Le process va bon train. Après les 10 millions de personnes touchées par la première phase «ntwaslo» portant sur le dialogue et l’écoute, l’entreprise implique davantage les Marocains et les invite à choisir les propositions à mettre en œuvre prochainement. Cette étape qui se poursuit jusqu’au 2 septembre consiste à ce que les visiteurs de la plate-forme «ntwaslo.com» indiquent dans l’onglet «votre choix» s’ils souhaitent voir concrétiser une ou plusieurs propositions ayant émergé durant les premiers échanges.

Les propositions plébiscitées par les internautes seront, à cet effet, étudiées. «C’est un dispositif d’écoute et de dialogue sans précédent que Centrale Danone a déployé du 31 juillet au 13 août 2018 avec l’ensemble des intervenants de la chaîne de valeur du lait : éleveurs, commerçants et consommateurs», indique Centrale Danone. Au total, 1.000 collaborateurs ont été mobilisés sur tout le Maroc pour écouter les parties prenantes de l’écosystème de Centrale Danone et ce dans un esprit de transparence et de qualité. C’est dans ce sens que 5 réunions publiques ont été organisées et retransmises en direct sur Facebook et la plateforme numérique «ntwaslo» destinée à la base pour recueillir les propositions des internautes. «Le déploiement de la première phase de la campagne «ntwaslo» a permis de toucher 10 millions de Marocains, de visiter une trentaine de villes dont cinq ont accueilli les réunions publiques de la campagne (Marrakech, Casablanca, Rabat, Meknès et Agadir). Les vidéos des retransmissions Live Facebook de ces réunions ont été visionnées à chaque fois par au moins 150.000 personnes», énumère l’entreprise. Et de poursuivre que «la page Facebook Centrale Danone a reçu plus de 50.000 commentaires et les 1.000 collaborateurs de Centrale Danone ont pu rencontrer près de 90.000 personnes en 13 jours».

La plate-forme web «ntwaslo» a enregistré, quant à elle, l’envoi de plus de 700 propositions. Rappelons que la visite d’Emannuel Faber à Casablanca intervient après la campagne de boycott ayant ciblé entre autres les produits Danone. Le président-directeur général de Danone a pris dans ce sens d’importants engagements pour rétablir la confiance avec les consommateurs nationaux, en l’occurrence rendre le prix du lait plus abordable, de façon durable. C’est dans cette optique que le management de Centrale Danone a invité l’ensemble des partie prenantes à décider ensemble de ce que doit être son «juste prix», à savoir un prix qui soit à la portée de tous les ménages et qui soit équitable pour tous, y compris les producteurs de lait. Le deuxième engagement à retenir est l’équité de la marque. Il a été décidé à l’issue des premiers échanges avec les consommateurs, éleveurs et distributeurs de ne plus faire aucun profit sur le lait frais pasteurisé Centrale.

La finalité étant d’assurer un prix du lait le moins cher possible pour les commerçants et les consommateurs tout en protégeant au maximum le prix payé aux éleveurs partenaires. La qualité est également une valeur à laquelle s’attache fortement l’entreprise. La marque continuera à offrir aux consommateurs un lait naturel, produit exclusivement à partir du lait issu de la passion et du travail des éleveurs partenaires marocains. La transparence des coûts est également prônée. Emmanuel Faber s’est ainsi engagé à la transparence totale sur les coûts supportés par Centrale Danone pour la collecte, les tests qualité, la pasteurisation, l’emballage, le transport et les coûts de commercialisation du lait frais pasteurisé Centrale. Cette transparence sera vérifiable par tous, à tout moment.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *