Les crédits à la consommation bondissent de 10% : Les Marocains se sont fait plaisir en novembre 2012

Les crédits à la consommation bondissent de 10% : Les Marocains se sont fait plaisir en novembre 2012

Décidément, les crédits ont eu la cote en 2012 et les Marocains se sont endettés encore plus mois après mois. À ce titre, les crédits bancaires ont atteint à fin novembre dernier un montant de 704,569 milliards de dirhams, soit un bond de 37,638 milliards de dirhams en comparaison à novembre 2011 et une hausse de 17,641 milliards de dirhams, comparé à l’encours enregistré à fin décembre 2011. Ainsi, selon les indicateurs-clés des statistiques monétaires du mois de novembre 2012, publiés par Bank Al-Maghrib, les crédits bancaires, à la fin des onze premiers mois de l’année 2012 seraient en hausse de 5,6% par rapport à la même période en 2011. Aussi, le taux des crédits bancaires enregistrés à fin novembre 2012 s’inscrit en légère hausse de 0,5% comparé aux résultats du mois d’octobre de la même année. La ventilation par objet économique laisse paraître une sérieuse hausse des crédits à la consommation qui ont enregistré à fin novembre 2012 un encours de 39,644 milliards de dirhams se bonifiant ainsi d’une hausse de 10%, comparés aux résultats du mois de novembre 2011, souligne Bank Al-Maghrib. Pour leur part, les crédits immobiliers enregistrent un important bond de 5,5% entre le onzième mois de 2012 et celui de 2011. Ils ont, par ailleurs, atteint, à fin novembre 2012, un montant de 219,881 milliards de dirhams, en hausse de 11,557 milliards de dirhams, comparé à l’encours enregistré à fin novembre 2011. S’agissant des crédits à l’équipement, Bank Al-Maghrib relève une petite baisse de 0,8% entre l’encours enregistré à fin novembre 2012 et celui de fin novembre 2011. Ainsi, ils ont atteint, au onzième mois de 2012 un encours de 135,820 milliards de dirhams, en recul de 1,133 milliard de dirhams sur celui enregistré le même mois de l’année précédente. Sur le même volet, les créances en souffrance poursuivent leur hausse s’inscrivant à 36,447 milliards de dirhams à fin novembre 2012 contre seulement 32,499 milliards de dirhams relevés à fin décembre 2011. Il s’agit, par ailleurs, d’une hausse conséquente de 7,6% enregistrée à fin novembre 2012 en comparaison à la même période de l’année 2011. S’agissant des crédits accordés par les sociétés de financement, ils ont marqué, en glissement annuel, une accélération de 10,3% contre 1,8% en septembre 2011. Cette évolution est liée à l’augmentation de l’encours du crédit-bail, passant de 3,7 à 17,3% en septembre 2012. Aussi, selon Bank Al-Maghrib les crédits accordés par les banques offshore, ont, à l’inverse, accusé une baisse de 8% contre une progression annuelle de 4,4%, imputable essentiellement au repli de 25,5% des crédits de trésorerie destinés aux sociétés non financières privées contre une hausse de 14,7% en septembre 2011. Le rythme d’accroissement des prêts à l’équipement s’est, en revanche, accéléré, passant de 17,1 à 62,2%. Pour ce qui est des crédits accordés par les Associations de microcrédit, leur rythme de progression s’est amélioré, passant de -6,6 à -1,2%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *