Les crédits à la consommation bondissent de 4,4% à fin septembre 2011

Les crédits à la consommation bondissent de 4,4% à fin septembre 2011

Les Marocains ont toujours le même engouement pour les crédits à la consommation. En effet, à fin septembre 2011, les crédits à la consommation continuent leur progression qui a atteint 1,8 milliard de dirhams, soit 4,4% comparé à la même période en 2010, pour s’établir à 42,9 milliards de dirhams. C’est ce qui ressort de la lettre n°30 éditée par l’Association professionnelle des sociétés de financement (APSF) de ce mois de janvier. Dans ce sens, ce sont les prêts personnels qui ont tiré ce chiffre vers le haut. Avec une hausse de 1,95 milliard de dirhams, les prêts personnels sont en évolution de 7,3% par rapport à la même période en 2010. Contrairement aux crédits automobile et revolving qui ont, pour leur part, reculé respectivement de 1,1% et de 8,6%. Quant aux crédits équipement domestique et autres, ils sont en nette hausse avec une évolution de 6,3% comparés à 2010, enregistrant une évolution de 39 millions de dirhams. Aussi, le nombre de dossiers en cours à fin septembre 2010 s’élève à 1.352.000, au lieu de 1.398.000 un an plus tôt. Dans ce total, 174.000 dossiers concernent des véhicules, soit une moyenne de 75.750 dirhams contre 180.500 à septembre 2010, avec une moyenne de 73.700 dirhams. Aussi, ce sont 994.500 dossiers qui correspondent à des prêts personnels avec plus de 1 million à fin septembre 2010, avec une moyenne de 28.700 dirhams contre 26.200 à fin septembre 2010. Le reste est constitué de dossiers relatifs à l’équipement domestique et autres à raison de 110.000 environ et au crédit revolving avec 73.000 dossiers. Aussi, dans le métier crédit-bail, les financements des neuf premiers mois de l’année 2011 ont totalisé 10,1 milliards de dirhams, enregistrant une progression de 584 millions, soit 6,1% par rapport à la même période de l’année 2010. Selon l’APSF, cette enveloppe se répartit à raison de 8,1 milliards de dirhams pour le crédit-bail mobilier (CBM), qui demeure en quasi-stagnation et de 2 milliards de dirhams pour le crédit-bail immobilier (CBI), en progression de 580 millions de dirhams, soit une hausse de 39,7%. Aussi, les financements des neuf premiers mois de l’année 2011 correspondent à près de 11.800 dossiers contre environ 12.000 au cours de la même période en 2010. Cependant, la moyenne du financement par dossier ressort à 862.000 dirhams contre 800.000 un an auparavant. Ainsi, à fin septembre 2011, les concours à l’économie des sociétés de crédit-bail et des sociétés de crédit à la consommation se sont établis à 80,8 milliards de dirhams, en progression de 4,5 milliards de dirhams, soit 5,9% par rapport à fin septembre 2010.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *