Les crédits à la consommation prospèrent au 1er semestre 2011

Les crédits à la consommation prospèrent au 1er semestre 2011

Les crédits à la consommation ont toujours la cote auprès des Marocains. En effet, à fin juin 2011, les crédits à la consommation ont progressé de 1,3 milliard de dirhams, soit 3,3% comparé à la période en 2010, pour s’établir à 41,26 milliards de dirhams. C’est ce qui ressort de la dernière publication en date de l’Association professionnelle des sociétés de financement (APSF). Dans ce sens, ce sont les prêts personnels qui ont tiré le chiffre vers le haut. Avec une hausse de 1,94 milliard de dirhams, les prêts personnels sont en évolution de 7,5% par rapport à fin juin 2010. Contrairement aux crédits automobile et revolving qui ont, pour leur part, reculé respectivement de 2,5% et de 10,3%. Quant aux crédits à l’équipement domestique et autres, ils sont en net recul avec une baisse de 31,8% comparé à fin juin 2010, enregistrant une déclinaison de 250 millions de dirhams.
Par ailleurs, selon les données établies à titre provisoire par l’APSF, à fin juin 2011, les concours à l’économie des sociétés de crédit-bail et des sociétés de crédit à la consommation se sont établis à 79 milliards de dirhams, en progression de 3,8 milliards ou 5,1% par rapport à fin juin 2010. Ces concours se répartissent à raison de 41,3 milliards pour le crédit à la consommation, montant en progression de 1,3 milliard de dirhams, soit 3,3% par rapport à fin juin 2010. Aussi, dans le métier crédit-bail, l’encours brut enregistré à juin de l’année en cours s’élève à 37,7 milliards de dirhams, en progression de 2,5 milliards de dirhams, soit 7,1% par rapport à fin juin 2010. Dans ce segment, la production du crédit-bail mobilier à fin juin 2011 ressort en hausse de 1,3%, soit en progression de 73 millions de dirhams. En effet, les données provisoires de l’APSF ont arrêté la production du crédit-bail mobilier à 5,70 milliards de dirhams contre 5,63 milliards de dirhams enregistrés sur la même période de l’année 2010. S’agissant de la production du crédit-bail immobilier, la progression est plus importante. Dans ce sens, l’APSF a calculé à titre provisoire une hausse de 5,1% évaluée à un montant de 59 millions de dirhams. Ainsi, crédit-bail immobilier aura enregistré à fin juin 2011 une production de 1,22 milliard de dirhams contre 1,16 milliard de dirhams à la même période de l’année 2010. Pour ce qui est de l’encours comptable de ces deux composantes du crédit-bail, la valeur comptable nette en crédit-bail mobilier ressort, à fin juin 2011, à 26,27 milliards de dirhams en hausse de 6,4%. Pour sa part, la valeur comptable nette en crédit-bail immobilier est de 11,43 milliards de dirhams à fin juin 2011, marquant une hausse de 8,9%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *