Les CRI dévoilent leur bilan 2016: Près de 20 milliards DH investis dans trois régions

Les CRI dévoilent leur bilan 2016: Près de 20 milliards DH investis dans trois régions

Le CRI du Draâ- Tafilalet a instruit 53 dossiers d’investissements et a accordé un avis favorable à 76,5% des projets examinés. Ainsi, 39% des projets approuvés sont dans le secteur du tourisme.

Bonne dynamique d’investissement au niveau régional. Au moment où certains centres régionaux d’investissements (CRI) arrêtent le bilan de leurs activités à fin 2016, d’autres ont d’ores et déjà partagé leurs rapports annuels. C’est le cas des CRI de Drââ-Tafilalet, de l’Oriental et de Béni Mellal-Khenifra. Au niveau d’Errachidia, le CRI a validé des investissements de l’ordre de 9,32 milliards de dirhams. Ces projets permettront la création de 4.868 emplois. Au titre de l’année 2016, le CRI du Draâ- Tafilalet a instruit 53 dossiers d’investissements et a accordé un avis favorable à 76,5% des projets examinés. Ainsi, 39% des projets approuvés sont d’ordre touristique. Les secteurs des services et du commerce représentent conjointement une part de 34% (soit 17% chacun). Ne représentant que 8% des projets approuvés, les projets à caractère énergétique constituent la quasi-totalité des montants injectés au niveau de la région qui est de plus en plus prisée par des investisseurs étrangers du Golfe et d’Europe. S’agissant de la création d’entreprise, le CRI de Drâa-Tafilalet a traité en 2016 près de 412 dossiers représentant un investissement de 482,39 millions de dirhams.  Les nouvelles entités seront à 81% des Sociétés à responsabilité limitée (SARL), contre 17% d’entreprises individuelles. Par province, Errachidia rafle 58% des nouvelles créations en l’occurrence 237 nouvelles entreprises en 2016. Tinghir arrive en deuxième place avec 119 créations (29%), suivie de Ouarzazate 11% (46 créations) et Zagora 2% ( 10 créations). Du côté de l’Oriental, 207 projets d’investissements ont été approuvés en 2016 pour une enveloppe globale de 4,57 milliards de dirhams. Le CRI de l’Oriental indique dans ce sens que « pas moins de 272 projets d’un montant global de plus de 8,83 milliards de dirhams ont été réalisés par les différentes commissions régionales en 2016».

Les projets ayant reçu des avis défavorables représentent un investissement de 2,09 milliards de dirhams. Le motif du rejet revient principalement à l’indisponibilité du terrain demandé, la faible valeur ajoutée du projet et la non-conformité avec les dispositions du Plan d’aménagement. A l’instar du Draâ-Tafilalte, l’analyse sectorielle dans l’Oriental dénote une prédominance des projets touristiques. Le CRI relève à ce propos 50 projets représentant 18,38% de l’investissement. Par ailleurs, les secteurs de l’industrie et de l’habitat génèrent de l’emploi dans l’oriental. Ils créeront à terme 3.449 et 3.286 nouveaux postes.

Dans son analyse, le CRI de l’Oriental souligne une progression du volume d’investissement dans la préfecture d’Oujda-Angad et les provinces de la région. La province de Driouch a pour sa part affiché une nette diminution du volume d’investissement perdant ainsi 55% par rapport à l’année 2015.  S’agissant de la région de Béni Mellal-Khénifra, les investissements approuvés par la commission régionale se sont inscrits en hausse en 2016. Ces projets se sont élevés à plus de 5,29 milliards de dirhams en hausse de 21% par rapport à 2015. 60% du montant global sont investis dans l’industrie et les énergies renouvelables soit 3,2 milliards de dirhams. 

L’industrie se taille une part de 19%, suivie du bâtiment et travaux publics (11%) et les services (7%). La région a connu en 2016 la création de 710 entreprises en progression de 16% comparé à l’année précédente. Les nouvelles entités sont orientées à hauteur de 36% vers les services. 31% des nouvelles entreprises opéreront dans le commerce et 25% autres dans le BTP.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *