Les diplomates italiens du monde entier en grève

Les diplomates italiens du monde entier en grève

Les diplomates italiens en poste à Rome et dans le monde sont en grève lundi pour protester contre les coupes budgétaires imposées à leur ministère par le plan d’austérité du gouvernement de Silvio Berlusconi, accusé de «démanteler» la diplomatie transalpine. Le mouvement touche aussi bien «la Farnesina (siège du ministère des Affaires étrangères à Rome) que les 325 représentations italiennes à l’étranger (ambassades, consulats, représentations permanentes et instituts culturels), qui réduiront leurs activités aux services minimaux et essentiels», a indiqué le Sindame, principal syndicat des fonctionnaires du ministère. La grève, organisée à la veille de la conférence des ambassadeurs italiens mardi et mercredi à la Farnesina, «sera limitée à une seule journée et ne causera pas de grave désagrément aux citoyens italiens», a-t-il assuré. Pour le syndicat, «le démantèlement de la Farnesina découlant des coupes dans les ressources nécessaires au fonctionnement du ministère prévues par le plan d’austérité déclenchera un processus qui pourrait bientôt mettre l’Italie sur la touche». Le plan d’austérité de 24,9 milliards d’euros prévoit notamment un gel de trois ans des salaires des fonctionnaires et une réduction de 10% des budgets des ministères. Dans une lettre adressée la semaine dernière à Silvio Berlusconi ainsi qu’au ministre des Affaires étrangères Franco Frattini et à son collègue de l’Economie Giulio Tremonti, le gotha de la diplomatie italienne a exprimé ses craintes face «à la progressive paralysie fonctionnelle» du ministère.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *