Les échanges sur le marché central en chute libre

Les échanges sur le marché central en chute libre

Le troisième trimestre 2013 n’a pas été celui des gros volumes d’échange sur le marché financier. En effet, selon la publication «Profil des investisseurs en Bourse» publiée par le Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) au titre du 3ème trimestre 2013, le volume global des échanges sur le marché central s’élève à 3,189 milliards de dirhams, en baisse de 61% par rapport au niveau enregistré durant le second trimestre de l’année. Dans le même sillage, le cumul des trois premiers trimestres de l’année enregistre une baisse de 13% par rapport à la même période de l’année précédente.
Par ailleurs, l’analyse des comportements des différentes catégories sur la base de la situation nette des achats et des ventes laisse paraître, selon le CDVM, que les personnes morales marocaines (PMM), les OPCVM, les personnes morales étrangères (PME) ainsi que les personnes physiques étrangères (PPE) se sont positionnées en tant qu’acheteurs durant ce trimestre alors que les autres catégories d’investisseurs se sont positionnées en tant que vendeurs notamment le réseau. Aussi, les achats réalisés par les PMM au cours du troisième trimestre 2013 sont en forte baisse de 79% par rapport au deuxième trimestre 2013. Toutefois, le cumul des achats par les PMM durant les trois premiers trimestres de l’année reste stable par rapport à la même période de l’année précédente s’inscrivant en légère hausse de 1%.
Les achats réalisés par les PME et les PPM sont également en baisse durant ce troisième trimestre réalisant des reculs respectifs de 48 et de 54%. Aussi, selon le CDVM, le cumul des trois premiers trimestres de l’année 2013 est en baisse, par rapport à la même période de l’année précédente, pour toutes les catégories d’investisseurs, sauf pour les PMM où il est quasi stable.

En matière de répartition des achats par catégorie d’investisseurs, la part des opérations réalisées par les OPCVM est en hausse de 21 points pour s’établir à 34% contre 13% durant le deuxième trimestre 2013. La part des achats réalisés par les PMM est cependant en baisse car elle représente ce trimestre 34% des opérations des achats contre 63% durant le trimestre dernier, soit une régression de 29 points. Aussi, la part des opérations d’achats domestiques (hors opérations réseaux) est en baisse au cours de ce trimestre et représente 73% du volume total contre 80% durant le deuxième trimestre 2013 et la part des achats réalisés par les institutionnels durant le troisième trimestre 2013 est en baisse de 1 point par rapport au trimestre dernier et représente environ 93% du volume global.
Au niveau des ventes, le CDVM souligne que durant ce trimestre, toutes les catégories d’investisseurs ont enregistré des baisses des opérations de vente par rapport au deuxième trimestre 2012. Ainsi, les PMM affichent durant ce trimestre une diminution importante des opérations de vente de 81% par rapport au trimestre dernier et les opérations de vente effectuées par les PPM et les PPE ont diminué affichant à la fin du troisième trimestre 2012 des baisses respectives de 70 et de 41%. De ce fait, le cumul des trois premiers trimestres de l’année 2012 est en baisse, par rapport à la même période de l’année précédente, pour toutes les catégories d’investisseurs, sauf pour les opérations réseaux qui affichent une hausse de (+22%).

Du côté de la répartition des ventes par catégorie d’investisseurs, le CDVM rapporte que la part des ventes réalisées par les PME enregistre une hausse de 12 points durant ce trimestre pour s’établir à 25% contre 13% durant le deuxième trimestre 2013.

Aussi, les opérations de vente réalisées par les PMM représentent 29% du volume global, en baisse de près de la moitié par rapport au trimestre dernier.  Par ailleurs, la part des ventes réalisées par les OPCVM représente 30% du volume global, soit une hausse de 14 points par rapport au deuxième trimestre 2013 et la part des opérations de ventes domestiques (hors opérations réseaux) se situe aux alentours de 65% du volume total, soit une baisse de 18 points par rapport au niveau réalisé durant le deuxième trimestre 2012.  Enfin, la part des ventes réalisées par les institutionnels représente 84% du volume global, soit une baisse de 3 points par rapport au deuxième trimestre 2013.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *