Les engagements écolos du Groupe Crédit Agricole du Maroc

Les engagements écolos du Groupe Crédit Agricole du Maroc

Pour le CAM, l’environnement et la croissance vont de pair…

Répondre aux attentes d’une agriculture durement impactée par le réchauffement climatique est la mission que s’assigne le Crédit Agricole du Maroc. Le groupe bancaire a développé pour sa clientèle une large palette de produits adaptés aux enjeux climatiques. Saquii, Toumour, Biofilaha et Ecotaqa… une offre diversifiée de financement qui répond  aux besoins d’adaptation de l’agriculture marocaine, fortement dépendante de la pluviométrie, et aux changements climatiques. Le Groupe a également conçu  des produits de financements verts destinés aux porteurs de projets à impact environnemental positif. «Le Groupe Crédit Agricole du Maroc reste convaincu que l’inclusion financière est une composante majeure de l’inclusion sociale. Elle est également un pilier important d’une finance durable. Les services financiers adaptés et accessibles sont de nature à insuffler une dynamique positive au sein des populations vulnérables qui voient ainsi leurs conditions de vie s’améliorer et bénéficient d’un développement harmonieux», apprend-on du Groupe Crédit Agricole Maroc.

Pour la promotion d’une agro-écologie

Au-delà des produits financiers, le Groupe a couronné son engagement vert par la création d’une fondation dédiée au développement durable. Créée en 2011, la fondation soutient les différents projets contribuant au développement durable du monde agricole et rural. La fondation a ainsi pour mission de promouvoir l’agro-écologie en faveur de la petite agriculture marocaine ainsi que d’introduire la culture de champignons dans la région de Chefchaouen au profit de jeunes ruraux. La fondation a également pour objectif l’optimisation de la performance énergétique dans les grandes exploitations agricoles. le but étant de réduire la facture énergétique annuelle des fermes marocaines de 20% grâce à l’application de mesures d’efficacité énergétique nécessitant de faibles investissements.  La fondation promeut à la fois la gestion durable des ressources hydriques de la région du Souss-Massa à travers le pilotage de l’irrigation des agrumes par des stations agrométéorologiques ainsi que la gestion durable des déchets issus des cultures sous serre et irriguées dans les régions du Souss-Massa et du Gharb.

Les projets menés jusque- là par la Fondation Crédit Agricole du Maroc pour le développement durable ont prouvé qu’il y a moyen de concilier environnement et croissance économique. Ces réalisations ont valu au Groupe des distinctions mondiales. la Fondation Crédit Agricole du Maroc pour le développement durable a remporté le Prix de la Fondation Suisse Maroc pour le développement durable en 2012 et le Green Mina Award de la meilleure ONG verte de la région Mena en 2014. Elle a également été finaliste du Concours Challenge Climat organisé par la France en marge de la COP21 en 2015.

Un partenaire privé de choix

Dans une démarche de partenariat public-privé, Crédit Agricole du Maroc a été membre fondateur du Partenariat pour les forêts marocaines, partenaire de l’opération «je plante un arbre», et premier signataire du mémorandum d’entente du Partenariat pour les forêts marocaines. Le Groupe Crédit Agricole du Maroc a, dans ce sens, mis en place un mécanisme de paiement pour services écosystémiques. Cet outil permet de collecter, sans frais additionnels pour le client, une partie des commissions générées par la gamme monétique du Groupe afin de financer des projets de préservation du patrimoine forestier.

Se référant au Groupe Crédit Agricole du Maroc, la première action financée par ce mécanisme est une contribution au projet de plantation d’un million d’arbres forestiers au niveau des 12 régions du Maroc et ce en une seule journée, projet organisé par le Haut-Commissariat aux eaux et forêts et de lutte contre la désertification en marge de la COP22 et en préparation au lancement de la campagne nationale de reboisement 2016.

Une expertise au-delà des frontières

De par sa grande connaissance du secteur agricole, l’expertise du Groupe Crédit Agricole du Maroc est désormais sollicitée sur le plan continental. Le groupe ne cesse de sceller des partenariats avec les institutions africaines afin de partager avec elles son savoir-faire en termes de financements agricoles à la fois novateurs et adaptés. Ainsi, lors de la dernière visite royale aux pays africains, le Groupe a conclu deux conventions de partenariat avec la Development Bank of Rwanda et  avec la Tanzania Agriculture Development Bank.

Cette collaboration portera sur la promotion d’une approche intégrée, inclusive et participative à travers un système de financement global basé sur la segmentation des exploitations agricoles en vue de se rapprocher des besoins réels et variables de l’intégralité de la population cible. Le Groupe Crédit Agricole du Maroc s’est également engagé auprès de ses partenaires rwandais et tanzaniens à développer une ingénierie financière en termes de conception et de commercialisation d’offres de financement, notamment à travers une approche par filières basée sur une connaissance précise des caractéristiques technico-économiques pour chaque filière agricole, et répondant aux besoins tant de l’amont agricole que de l’aval commercial et industriel. Les trois parties échangeront également en matière d’analyse, de gestion de risques agricoles et d’accompagnement non financiers des petits agricoles, et ce à travers l’éducation financière, le renforcement des capacités techniques et de gestion et l’adaptation au changement climatique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *