Les entrepreneurs portugais prospectent le marché marocain

Une délégation d’hommes d’affaires portugais représentant une douzaine d’entreprises de différents secteurs est attendue le 9 mai prochain à Casablanca où elle devra avoir des contacts destinés à mettre en place d’éventuels partenariats commerciaux ou industriels avec le Maroc.
Cette mission de prospection organisée par la chambre de commerce et d’industrie luso-marocaine (Ccilm) de Lisbonne et l’association des entrepreneurs du Portugal, de la région de porto (nord), s’inscrit dans la stratégie de rapprochement des entreprises marocaines et portugaises initiée par la Ccilm, une structure de droit portugais présidée par le professeur universitaire marocain Tawfik Rkibi.
Plusieurs branches d’activités sont représentées au cours de cette visite notamment les équipements de BTP (centrales à béton, malaxeurs, cabines pour peinture), le bois (coffrage, meubles, portes), les outils agricoles, les moules pour l’industrie du plastique, les composants pour l’industrie automobiles (bancs, housses), les planchers en béton pour parking et unités industrielles, les machines pour le secteur de la confection, les produits para-pharmaceutiques (compresses, bandages), les articles en papier et carton (bobines, articles moulés).
En dehors de la participation aux salons institutionnels au Maroc, la Ccilm organise des missions d’affaires multi-sectorielles ou ciblées pour promouvoir des contrats de représentation ou de partenariat entre les entrepreneurs portugais et marocains. Une ligne de crédit de 10 millions d’euros a été mise en place au Portugal depuis juillet dernier pour financer des projets de partenariat, notamment au niveau des petites et moyennes entreprises du Maroc et du Portugal. Selon les chiffres de la Chambre de commerce et d’industrie luso-marocaine, le total des échanges entre les deux pays est évalué à près de 150 millions d’euros.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *