Les ERAC achèvent leur transition

Les ERAC achèvent leur transition

Les derniers réglages avant la transformation complète des ERAC (Etablissements régionaux de l’équipement et de la construction) en sociétés de participations nommées « Al Omrane » sont en cours. La Chambre des représentants tiendra ainsi, lundi prochain, une séance plénière consacrée notamment à l’examen et au vote du projet de loi relatif à ce changement de statut. Le projet avait auparavant passé allègrement le cap de la Chambre des conseillers où il a été adopté à l’unanimité. Mettre à niveau les ERAC, redresser leur situation financière et améliorer leur capacité concurrentielle, telles sont les principales ambitions de ce texte loi. Lequel vise également à développer les capacités de ces établissements à négocier en matière de financement et d’acquisition de terrains ainsi que l’efficacité de leur gestion. Il convient de rappeler que les sept ERAC font actuellement l’objet d’un programme de mise à niveau visant à assurer la liquidation de leur endettement et leur capitalisation avant leur transformation en sociétés et leur intégration au sein du holding d’aménagement Al Omrane. Suite à cette intégration, le groupe deviendra ainsi le premier établissement public en termes d’investissements.
Créés en 1971, les ERAC avaient reçu pour mission de mettre en application la politique de l’Etat en matière de construction de logements économiques. Mais, trente ans après, leur situation financière a connu plusieurs dysfonctionnements qui ont fini par affecter leur rendement.
En fait, ces établissements devaient au CIH plus d’un milliard de dirhams. Après un recours en justice, un premier versement de 300 millions de dirhams a été effectué en juillet 2004, et un deuxième, de 500 millions, en décembre 2004. 
En changeant de statut, ces entités devraient mieux accomplir leur mission. En rejoignant Al Omrane, les ex-ERAC auront comme missions de réaliser des actions d’aménagement et de lotissement de terrains destinés à la promotion de l’habitat social en partenariat avec le secteur privé, de résorber les bidonvilles et l’habitat insalubre et de développer la maîtrise d’ouvrage urbaine et sociale. L’actuel projet de loi s’inscrit en fait dans le cadre du parachèvement de la mise à niveau des entreprises publiques opérant dans le domaine de l’habitat en vue de satisfaire les besoins grandissants en matière de logement.

Al Omrane : plan d’action pour 2007

Le holding d’aménagement Al Omrane a présenté récemment son plan d’action pour l’année 2007. Le président du holding, Abdelaziz Filali Belhaj, a affirmé que l’année en cours sera marquée par le parachèvement de la transformation du holding en un groupe immobilier leader au niveau national, prévoyant des investissements de l’ordre de 6,6 milliards de dirhams. Le plan d’action du groupe table, par ailleurs, sur un chiffre d’affaires avoisinant les 5,9 milliards DH en 2007. Il prévoit en outre le lancement de plus de 100.000 unités d’habitat, notamment dans le cadre d’un partenariat public-privé. Pour la période 2004-2007, des investissements de l’ordre de 10 milliards de dirhams ont été consentis, une épargne privée évaluée à 6 milliards de dirhams a été mobilisée et les emprunts extérieurs nécessaires ont été de l’ordre 14 milliards de dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *