Les exportations de tomates ont augmenté de 48 %

Au 13 janvier, les exportations globales de primeurs ont totalisé 260.000 tonnes contre 189.000 tonnes à la même date de la campagne précédente, soit une hausse de 37 %. Selon le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, les exportations de tomates ont totalisé 166.000 tonnes, marquant ainsi une progression de 48 % par rapport à la campagne précédente à la même date. Selon le département d’Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, les exportations de légumes et fruits divers ont atteint, quant à elles, 94.000 tonnes contre 77.000 tonnes la campagne précédente à la même date, soit une hausse de 22 %. En effet, les principaux légumes exportés sont les haricots verts avec 40.000 tonnes, le piment- poivron avec 19.000 tonnes et la courgette avec 23.000 tonnes.
Cette embellie des exportations n’a pas profité aux agrumes. Si les exportations de primeurs ont progressé de 37 %, celles des agrumes ont régressé de 17 %. 
Pour ces produits agricoles, les exportations ont cumulé, toujours au 13 janvier 2008, 223.000 tonnes contre 281.100 tonnes à la même date de la campagne précédente. Cette chute du volume des exportations a concerné aussi bien les petits fruits avec une baisse de 18 % que les oranges avec – 27%. Le ministère de l’agriculture et de la Pêche maritime souligne que l’essentiel de ces exportations est absorbé par la Russie avec 53 % du volume global exporté. La Russie dépasse de loin le Canada avec 14 % et la Hollande avec 9% du total du volume des produits agricoles exportés.
Par région, ces produits proviennent en majorité de la région de Souss-Massa avec 68 %. En deuxième place, il y a la région de l’Oriental avec 20 % suivie du Centre avec 12 %. Ces exportations  sont constituées à hauteur de 77 % de la clémentine, de 10 % de la variété Nour et de 6,5 % de la Navel. «Il est à signaler que les exportations prévisionnelles au titre de la présente campagne, estimées à 510.000 tonnes (260.000 tonnes de petits fruits et 250.000 tonnes d’oranges), sont en baisse de près de 13 % par rapport à la campagne précédente», précise-t-on au ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime.
Cette baisse est due en partie au recul d’environ 4 %, par rapport à la campagne précédente, de la production d’agrumes attendue, estimée à près de 1.238.000 tonnes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *