Les exportations marocaines bondissent de 15,1% à fin octobre

Les exportations marocaines bondissent de 15,1% à fin octobre

Les exportations s’inscrivent en hausse de 15,1% à fin octobre 2011. C’est ce qui ressort des chiffres préliminaires des indicateurs mensuels des échanges extérieurs publiés par l’Office des changes. En effet, les exportations de marchandises exprimées FOB se sont établies à 140,19 milliards de dirhams contre 121,76 milliards à fin octobre 2010. Cette évolution est à attribuer aux exportations des phosphates et dérivés qui ont bondi de 31,9% pour les dérivés générant un montant de 29,03 milliards de dirhams contre 22,01 milliards à la même période de 2010. Les exportations de phosphate se sont bonifiées pour leur part de 36,2%, générant une rente de 10,11 milliards de dirhams à fin octobre 2011. Dans le même sillage haussier, on retrouve les articles de textile et habillement, les produits électriques et électroniques et le matériel de transport. Ainsi, à fin octobre 2011, le total des échanges commerciaux du Maroc avec l’étranger a atteint 433,61 milliards de dirhams contre 366,21 milliards à fin octobre 2010, enregistrant ainsi un accroissement de 18,4%. Cet accroissement est imputable tant aux importations qu’aux exportations. Dans ce sens, les importations de marchandises, évaluées CAF, ont porté sur 293,42 milliards de dirhams contre 244,45 milliards une année auparavant, soit en hausse de 20%. Cette performance est principalement due aux achats des produits énergétiques qui se sont établis, à fin octobre 2011, à 75,58 milliards de dirhams contre 55,43 milliards à la période en 2010, soit en hausse de 36,4%.
Dans ce segment, la facture en énergie électrique bat tous les records de hausse avec un bond de 78,8% pour s’établir à 2,41 milliards de dirhams. Aussi, les importations de blé ont progressé de 38,9% à hauteur de 7,48 milliards de dirhams à fin octobre 2011 contre seulement 5,38 milliards à la même période en 2010. Dans le même trend haussier, on retrouve le sucre dont les importations ont bondi de 57,9% pour afficher une facture de 3,93 milliards de dirhams. Les importations de maïs s’ajoutent à la liste avec une facture de 4,14 milliards de dirhams à fin octobre de l’année en cours contre seulement 3,10 milliards à la même période de l’année précédente. Cela induit une hausse des importations de maïs de 33,2%, soit une facture plus chère de 1,03 milliard de dirhams. Aussi, sur un autre niveau, le solde commercial ressort, à fin octobre 2011, en baisse de 153,22 milliards de dirhams contre un recul de 122,68 milliards à fin octobre de l’année précédente. Il en découle donc une aggravation de 24,9%, soit de 30,53 milliards de dirhams sur une année. Le taux de couverture ressort, pour sa part, en hausse de 47,8% contre 49,8% à fin octobre 2010.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *