Les exportations marocaines bondissent de 19,1%

Les exportations marocaines bondissent de 19,1%

Les exportations s’inscrivent en hausse de 19,1% à fin août 2011. C’est ce qui ressort des indicateurs mensuels des échanges extérieurs publiés par l’Office des changes. En effet, les exportations de marchandises exprimées FOB, se sont établies à 113,09 milliards de dirhams contre 94,95 milliards de dirhams à fin août 2010. Cette évolution est à attribuer aux exportations de produits chimiques et parachimiques qui ont bondit de 25,8%, de produits des industries métallique, métallurgique et électrique qui se sont bonifiés de 21,2% et de produits miniers qui s’inscrivent en hausse de 35,8%. S’agissant des importations de marchandises, évaluées CAF, elles ont porté sur 235,68 milliards de dirhams contre 194,63 milliards de dirhams une année auparavant, soit en hausse de 21,1%. Cette performance est due principalement aux produits énergétiques en hausse de 40,2%, aux produits chimiques et parachimiques avec une hausse de 21% et aux produits agricoles arrivés en hausse de 49,2%. Concernant le commerce des services du Maroc avec le reste du monde, l’Office des changes fait ressortir un excédent de 33,18 milliards de dirhams contre 29,17 milliards de dirhams à fin août 2010. Les recettes de ce segment ont ainsi enregistré une hausse de 7,2% et les dépenses ont augmenté de 2,4%. Par ailleurs, la balance des biens et services dégage un déficit de 71,64 milliards de dirhams et un taux de couverture des importations par les exportations de 72,4%. Pour leur part, les recettes MRE se sont établies à 38,84 milliards de dirhams contre 36,01 milliards de dirhams à fin août 2010, en progression de 7,8%. Par rapport à la moyenne des huit premiers mois des années 2006 à 2010, ces recettes ont enregistré une hausse significative de 9,8%. S’agissant des recettes au titre des investissements et prêts privés étrangers, l’Office les chiffre à 14,88 milliards de dirhams à fin août 2011 contre 16,22 milliards de dirhams une année auparavant, en recul de 8,3%. Comparées à la moyenne des huit premiers mois des années 2006 à 2010, ces recettes ont baissé de 29,1%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *