Les exportations vers l’Afrique subsaharienne atteignent les 7,2 milliards DH en 2010

Les exportations vers l’Afrique subsaharienne atteignent les 7,2 milliards DH en 2010

Le Maroc exerce de bonnes performances sur le marché de l’Afrique subsaharienne. En dix ans, les échanges commerciaux entre le Royaume et cette région se sont triplés. Une performance soutenue pas la résilience dont a fait preuve l’Afrique en période de crise. Selon une dernière étude de la direction des études et des prévisions financières DPEF, «le Maroc s’est engagé dans la voie du renforcement de ses relations avec les pays l’Afrique subsaharienne. Ainsi, il a déployé des efforts non négligeables dans le but de consolider son positionnement sur les marchés subsahariens, à travers notamment la signature de plusieurs accords de commerce et d’investissements avec plusieurs pays». Et de poursuivre qu’ «il a aussi instauré un cadre juridique incitatif visant à encourager les relations commerciales et d’investissement avec cette région». Les principaux clients du Maroc sont dans ce sens le Sénégal, la Mauritanie, la Côte d’ivoire, la Guinée équatoriale et le Nigéria. D’après la DPEF, les cinq pays précités absorbent moyennement 41 % du total des exportations marocaines vers cette région. Ainsi, les exportations marocaines vers l’Afrique subsaharienne ont enregistré une progression continue. Le total des exportations a grimpé de 2,1 milliards de dirhams en 2000 pour s’établir à 7,2 milliards en 2010. «La part de cette zone dans les exportations globales du Maroc a augmenté par conséquent de 1,8  à 4,9 %», souligne la DPEF. Par répartition régionale, plus de 60 % des exportations marocaines vers l’Afrique subsaharienne sont destinées à l’Afrique occidentale. De même, 28 % sont destinés à l’Afrique centrale alors que les parts de l’Afrique orientale et australe sont respectivement de 5,3 et 2,8 %. En revanche, les achats du Maroc de produits provenant de l’Afrique subsaharienne se sont établis à fin 2010 à 4,5 milliards de dirhams, sachant que ces importations ne représentent que 1,5 % du volume global du Maroc en 2010. «Sur le plan géographique, l’Afrique du Sud est de loin le premier pays d’Afrique subsaharienne fournisseur de biens pour le Maroc. Il a contribué à plus de la moitié de ces acquisitions (51,8 %), soit 1,1 milliard dirhams en 2010», relève-t-on du rapport de la DPEF. Par produit, les houilles non agglomérées représentent plus du ¾ des achats du Maroc provenant de cette région, suivies des voitures industrielles dont la part ne dépasse pas les 7 %. La DPEF indique le reste des importations est concentré sur les pays de la région de l’ouest, parmi lesquels on retrouve le Gabon avec 7,8 % des importations totales du Maroc, le Nigeria (7,3 %) et la Côte d’Ivoire (4,6 %). Notons qu’un seul produit représente parfois l’essentiel des importations du Maroc, le cas du gaz de pétrole qui en 2009 représentait environ 99 % des importations du Maroc en provenance de la Guinée équatoriale.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *