Les femmes entrepreneurs qataries soulignent les facilités accordées aux investisseurs du Golfe au Maroc

Mme Imane Ghafan Al-Basti, membre du Conseil d’administration de la Confédération des femmes entrepreneurs du Qatar, a mis l’accent sur l’importance des facilités accordées par les autorités marocaines aux investisseurs originaires des pays du Golfe désireux de s’implanter dans le Royaume.

Les opérateurs économiques du Golfe sont traités sur un pied d’égalité avec leurs homologues marocains en matière d’autorisations commerciales, de la propriété privée et d’investissement, a assuré Mme Basti, dans une déclaration à la MAP, en marge de la visite de travail officielle de SM le Roi Mohammed VI au Qatar.

Après avoir souligné le rôle de rencontres comme +Gulfinvest+ au Maroc dans l’établissement de passerelles entre les investisseurs des deux côtés, Mme Basti a appelé à la mise en place d’une sorte de conseil d’affaires réunissant les femmes entrepreneurs dans les deux pays pour la facilitation des échanges d’expériences et la promotion du rang des femmes dans les sociétés arabes.

« En tant que femmes, nous ne devons pas reconnaître les frontières, puisque nous sommes confrontées aux mêmes problèmes et nous partageons les mêmes avantages et inconvénients », a-t-elle expliqué, insistant sur le changement des mentalités dans le monde arabe.

Par ailleurs, elle a qualifié de « très bons » les liens unissant le Maroc et le Qatar, rappelant le souci permanent de l’Emir de Qatar, Cheikh Hamad Ben Khalifa Al-Thani, de consolider les relations entre les pays arabes, dont il est l’un des plus grands défenseurs.

« L’opportunité de développement du Qatar n’appartient pas uniquement à lui seul, mais elle doit être celle de tous les pays arabes », a-t-elle poursuivi, faisant part des besoins de son pays en compétences qualifiées, comme les ingénieurs, les consultants et les architectes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *