Les impératifs de la mise à niveau

Si parfois, les raisons du succès d’une entreprise sont difficiles à cerner, celles de son échec sont connues : capital insatisfaisant, faux emplacement, concurrence agressive, marketing inefficace, communication insuffisante, manque d’expertise dans un domaine, mauvaise gestion de la mise à niveau, etc. D’où la nécessité d’élaborer un business-plan (plan d’affaires). Il s’agit d’une feuille de route valable aussi bien pour les nouvelles entreprises ou celles qui existent déjà. Un bon plan d’affaires détermine vos opportunités et vos faiblesses vis-à-vis de la concurrence. Il s’agit d’un véritable moyen de communication pour les investisseurs et les fournisseurs qui souhaitent comprendre les opérations et les objectifs de votre entreprise. Un plan d’affaires prévoit aussi les ambitions d’une entreprise en matière de mise à niveau. Il inclut les phases nécessaires à suivre. Il donne aussi une idée de votre stratégie à court, moyen et long-terme auprès des associés potentiels. C’est la base sur laquelle l’entrepreneur peut contrôler et évaluer sa structure. Le plan d’entreprise est le document qui définit, en termes clairs et concis, les buts et objectifs de l’entreprise. Il fixe également les méthodes et les moyens retenus pour les atteindre.
Un business-plan doit comprendre entre autres, le profil de la direction (informations détaillés sur les promoteurs, les associés (ceux qui participeront activement à la gestion de l’entreprise) et la forme d’exploitation (le statut juridique de l’entreprise ainsi que son régime fiscal).
L’étude de marché est l’une des composantes essentielles du plan d’affaire. Cette étude porte sur quatre aspects : le produit (description détaillée de tous les produits, type, caractéristiques…), le prix (le prix du produit/service sur le marché), la communication (façon d’informer le marché au sujet du produit), la distribution (les circuits que l’entreprise utilisera pour distribuer le produit à ses clients). La localisation de l’entreprise doit être aussi bien étudiée. Dans ce sens, il faut consacrer le temps et les efforts voulus au choix de son emplacement.
Quant aux bâtiments, équipements et fournitures, il y a lieu de décrire les entreprises qui installeront l’entreprise (le cas d’une usine par exemple) et assureront le raccordement aux services publics ainsi que la façon dont elles auront été choisies.
En ce qui concerne le plan de financement et des projections financières, il est primordial de prévoir tous les coûts et dépenses liés au démarrage des activités : frais juridiques, droits et redevances à l’Etat à payer pendant et après la construction ou l’expansion de l’entreprise. Il faut aussi, estimer soigneusement les besoins de trésorerie et fournir les tableaux de bord qui permettront de suivre l’état financier de l’entreprise (frais de démarrage, coûts de projets, contribution financière). S’agissant des comptes de résultats financiers, la détermination des profits et des pertes doit être également claire et précise.
S’il y a plusieurs raisons pour lesquelles un plan d’affaires est nécessaire, il est indéniable que cette feuille de route permet d’exécuter votre business pertinemment. Son grand avantage, c’est qu’il permet de changer de direction en cours de route. Mise à niveau oblige !
Le plan d’affaires détermine les fonds dont l’entreprise a besoin et comment les obtenir notamment pour financer sa restructuration ou sa mise à niveau ?
Sachez que les institutions financières et les investisseurs veulent tout savoir sur votre entreprise : bilan, objectifs, moyens disponibles…
Ces questions doivent être soulevées dans votre plan. Ce qui permet à l’entreprise d’avoir de la visibilité sur le longterme. Encore une fois, le promoteur a tout intérêt à adopter un système de contrôle et d’équilibre pour éviter des erreurs éventuelles. Il est censé développer sa culture marketing. L’analyse de l’offre de la concurrence donne des réponses à vos préoccupations. Elle permet de rectifier le tir avant de se lancer dans les affaires.
Créer une entreprise aujourd’hui peut paraître difficile, mais c’est surtout sa mise à niveau qui s’avère de plus en plus difficile. Ce n’est pas toujours question de fonds. C’est avant tout un état d’esprit qui se décline en actions concrètes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *