Les indicateurs de la FISA grimpent

Les indicateurs de la FISA grimpent

La volaille coûte toujours cher. Le premier mois de l’année en cours ne diffère pas de ses précédents. C’est ce que confirment les professionnels du secteur avicole. La fédération interprofessionnelle du secteur souligne que le cours moyen du poulet chair à Casablanca a atteint les 16,5 dirhams le kilo vif à la ferme, soit une hausse de 36% par rapport à décembre 2012. En glissement annuel, ce cours a grimpé de 45%, soit 11,35 dirhams le kilo vif à fin janvier 2012. Le cours moyen pondéré de la dinde a légèrement grimpé. Se référant à la FISA, il est passé de 15,15 dirhams le kilo vif à fin décembre à 15,88 dirhams en janvier 2013. En comparaison avec le même mois de l’année précédente, le cours a connu une hausse de 8%. Il en est de même pour le cours moyen des œufs gros calibre. Le prix de l’unité s’est fixé à 0,87 dirhams au cours du premier mois de l’année 2013, soit une hausse de 7% par rapport à une année auparavant. En revanche, la production poussins d’un jour a connu un repli de 9,6% en janvier 2013. Cette dernière est passée de 7.300.000 poussins par semaine en janvier 2012 à 6.600.000 poussins au titre de janvier 2013.
L’importation poussins reproducteurs a été fortement impactée, marquant un fléchissement de 64% en glissement annuel. 131.000 poussins ont donc été importés en janvier 2013 contre 360.000 une année auparavant. Dans la même optique, l’importation des dindonneaux s’est repliée de 23%, soit 105.000 unités importées en janvier 2013. En contre- partie la production nationale des dindonneaux s’est améliorée de 25% passant ainsi de 601.000 dindonneaux en janvier 2012 à 753.000 unités au cours du premier mois de l’année 2013.
Le cumul importation et production des dindonneaux s’est amélioré de 16%, soit un total de 858.000 unités en janvier 2013 contre 737.000 une année auparavant.
L’importation de «reproductrices type ponte» a stagné avec un volume de 32.000 unités en janvier 2013. Les aviculteurs attestent également d’une baisse de 12% de la production «viandes poulet de chair». Le volume à fin janvier 2013 a atteint les 34.200 tonnes contre 38.750 une année auparavant. Au niveau des abattoirs, 2.716 tonnes de viandes poulet de chair ont été traitées durant le premier mois de l’année 2013.
Ce tonnage marque une baisse de 14% en glissement annuel, relève-t-on de la FISA. Même constat pour la dinde. Le repli est de 23%, soit 4.347 tonnes de viandes de dindes traitées au niveau des abattoirs contre 5.662 tonnes au titre de la même période de l’année précédente.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *