Les indices boursiers tendent vers la baisse

La Bourse de Casablanca a clôturé  la semaine dernière en baisse. Les indexes flottants Masi et Madex ont fermé leur semaine  avec, des baisses respectives de 0,17% et 0,18%, soit un cumul de 11.752,14 points et 9.617,31 points.
De ce fait, les deux indices ont cumulé un year- to- date de 23,97% pour le Masi et de 20,23% pour le Madex.
Concernant le  négoce global la totalité des transactions a été opérée sur le marché central avec un total de 1.695,2 milliards de dirhams, laissant le compteur du marché de blocs à zéro.
Côté performances, Managem remporte la vedette de la semaine avec une performance en hausse de 5,30%  avec 536 dirhams et un year-to-date  de 21,19%. En seconde place, la Sonasid se hisse de 2,17% avec 3065 dirhams et une performance annuelle de 44,79%.
Le CIH , en sixième place, stagne avec une performance nulle en se figeant à 600 dirhams et 4,35% en termes de performance annuelle.
Sur le registre des baisses,   la Samir  voit sa performance de la semaine baisser de 3,30% à 880 dirhams pour un cumul year-to-date de 9,64%.  Maroc Telecom « engendre le pas » en baissant de 3,14% à 134 dirhams et un cumul de 6,83%.
À parler volumétrie, il est nécessaire de tirer un bilan sur les principaux volumes échangés lors de la semaine du 4 au 8 juin.
En effet, en tête de file, la BMCE Bank a continué de dominer sur le marché central avec 435 milliards de dirhams.
La deuxième place revient à Attijariwafa bank cumulant, quant à elle, 263 milliards de dirhams. En troisième lieu, Managem enregistre un volume échangé de quelque 106 milliards de dirhams, suivie de la BCP avec 104 milliards de dirhams, le promoteur Addoha avec 95 milliards de dirhams, l’ONA avec 94 milliards de dirhams, et, loin derrière en queue de file, le CIH avec 69 milliards de dirhams.
À souligner que le sommet de la courbe «volumétrie» a été atteint, en milieu de semaine, avant de reprendre sa tendance baissière comme il a débuté la semaine.
Du côté obligataire, les analystes de la CDG font remarquer que  la fin de semaine a «consacré la reprise des échanges». Aussi, ils qualifient les échanges effectués en la journée du 8 juin comme étant stables par rapport aux niveaux de référence du marché secondaire

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *