Les indices continuent leur repli

Le marché boursier creuse toujours dans le négatif. En effet les indices boursiers ont affiché tous deux des performances négatives à l’issue de la semaine dernière. Le Masi, d’une part, a accusé un repli de 1,5% à 14.335,77 points, alors que le Madex, de son côté traduisait un recul de la liquidité en chutant de 1,63% à 11.834,55 points. Par ailleurs, les performances annuelles respectives de ces indicateurs ont atteint 12,92% et 13,09%. Sur le marché central, la plus forte variation positive a été celle de Branoma. Gagnant 12,31%, cette valeur s’échangeait, en fin de semaine, à 1.898 dirhams contre 1.690 dirhams auparavant. En seconde place, Fertima s’est relevée de 5,61% à 335 dirhams, alors que le troisième rang a été occupé par Cosumar qui prenait 4,61% pour s’échanger à 1.180 dirhams contre 1.128 dirhams en début de semaine. Sur le registre des baisses, Taslif s’est positionnée en tête de peloton, perdant 11,34% à 743 dirhams. Le ticker TGMC, de son côté lui emboîte le pas en reculant de 11,11% pour se fixer à 560 dirhams au lieu de 630 dirhams. 
D’autre part, le bilan de la vitalité place Itissalat Al-Maghrib à la tête des autres valeurs, en relation avec un volume de transactions de 1,764 milliard de dirhams. Addoha, elle, arrive en deuxième place avec un volume d’échanges de 434 millions de dirhams, dépassant la CGI qui affiche 119 millions de dirhams, puis l’ONA avec 95,9 millions de dirhams.
Une nouvelle fois, Itissalat Al-Maghrib surplombe les autres capitalisations du marché, cumulant  quelque 174 milliards de dirhams. Pour sa part, Attijariwafa bank se classe seconde avec une capitalisation de l’ordre de 61,9 milliards de dirhams, puis Addoha avec 61,5 milliards de dirhams 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *