Les industriels commentent leurs activités : Un 2ème trimestre sous le signe de la stabilité

Les industriels commentent leurs activités : Un 2ème trimestre sous le signe de la stabilité

La production industrielle a été stable au deuxième trimestre de l’année en cours. C’est ce qu’attestent les industriels interviewés dans le cadre de l’enquête de conjoncture menée par l’observatoire de l’industrie. 34% de l’échantillonnage a confirmé cette stabilité au moment où 33% des industriels ont parlé de progression. La stabilité persiste également durant le 3ème trimestre, approuvée par 46% des professionnels. S’agissant des coûts et des conditions de production, l’observatoire de l’industrie démontre, dans son enquête, une augmentation de la tendance des coûts unitaires de production durant le 2ème trimestre 2012. Ceci a été souligné par 45% des industriels sujets à l’enquête au moment où 8% d’entre eux ont fait référence à une diminution. S’agissant de l’évolution de l’effectif employé au cours du 2ème trimestre, 74% de l’échantillonnage ont répondu par une stabilité au moment où 16% des industriels ont évoqué une diminution contre 10% qui ont souligné une augmentation. La stabilité s’étend également au cours du 3ème trimestre 2012 avec un solde d’opinion de 81%. Par ailleurs, seuls 27% des industriels ont confirmé une progression de l’évolution de la demande nationale au cours du 2ème trimestre 2012 contre 29% ayant approuvé une évolution de la demande étrangère pour la même période.
Alors que les prix de vente sont restés globalement stables aux 2ème et 3ème trimestres 2012,  la compétitivité, elle, a réussi au cours du 2ème trimestre à maintenir son rythme.
Les industriels ont répondu favorablement à ce sujet confirmant une croissance sur les deux marchés principaux. Au niveau national, la compétitivité a connu une augmentation pour 25% des professionnels, une stabilité pour 63% des interviewés et une diminution pour 12% d’entre eux.
La balance reste la même pour le marché européen, qui est positionné en tant que premier partenaire industriel du Maroc. Le solde d’opinion se situe comme suit : 18% confirmant l’augmentation, 59% la stabilité et 23% la diminution. À l’extérieur du marché européen 74% de l’échantillonnage ont certifié une stabilité contre 17% ayant souligné une progression. S’agissant du comportement de la concurrence, il demeure relativement bon. Selon l’observatoire de l’industrie 76% des interviewés ont qualifié la concurrence de forte contre une faiblesse approuvée par les 24% restants. Notons que les prévisions sur l’industrie restent dans leur ensemble sereines. 52% des industriels s’attendent à une stabilité du volume des exportations. Il en est de même pour le volume de la production industrielle. En outre, 40% des interviewés s’attendent à une augmentation du niveau général des prix des produits industriels.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *