Les industriels optimistes au troisième trimestre : Les anticipations sont globalement positives

Les industriels optimistes au troisième trimestre : Les anticipations sont globalement positives

Entre stagnation et hausse les avis des manufacturiers sont partagés. Pour le troisième trimestre de l’année 39% des patrons s’attendent à une production manufacturière plutôt stable au moment où 30% autres anticipent un redressement.

C’est ce que souligne le Haut Commissariat au plan dans sa dernière note de conjoncture relative au secteur secondaire. Selon le département de Ahmed Lahlimi, les anticipations des industriels résulteraient de l’augmentation à la fois de l’activité des «industries alimentaires» et de la «fabrication de boissons»  tandis que l’activité de l’industrie chimique affiche une régression. La stagnation est également évoquée dès qu’il s’agit des effectifs employés.

Cette anticipation a été confirmée par la moitié des chefs d’entreprises ayant répondu à l’enquête du HCP. Au niveau de l’industrie extractive, les attentes semblent être positives. La majorité des patrons prévoit une hausse de la production. Principale motivation, l’amélioration de la production des phosphates. Toutefois, 84% des patrons œuvrant dans ce secteur préfèrent garder stables leurs effectifs employés au titre du troisième trimestre de l’année. La production énergétique devrait également croître au troisième trimestre de l’année. Cette hausse est attendue par 91% des chefs d’entreprises.

L’amélioration prévue serait liée à la hausse de la «Production et distribution d’électricité, de gaz, de vapeur et d’air conditionné». Il en est de même pour la production environnementale. De bons rendements sont anticipés par 82% des industriels œuvrant dans ce domaine. La progression de productivité concernera notamment les activités du «captage, traitement et distribution d’eau». Cet élan sera accompagné par une hausse des effectifs du secteur énergétique au moment où 73% des patrons du secteur environnemental tablent sur une diminution de l’emploi dans leur champ d’activité. En revanche, la stagnation plomberait le trimestre des professionnels de la construction. 59% des chefs d’entreprises anticipent une stabilité de leur activité contre 23% qui aspirent une hausse.

Une évolution qui résulterait, selon le HCP, de l’augmentation d’activité prévue au niveau des branches des  «travaux de construction spécialisés» et de la baisse d’activité prévue dans le «Génie civil». Par ailleurs, le secteur de la construction connaîtrait une stabilité des effectifs employés au troisième trimestre.   

Les estimations des industriels au 2ème trimestre

Industrie manufacturière : 

•Un taux d’utilisation des capacités de production de 75%

•La hausse de production confirmée par 43% des industriels contre une baisse selon 23% des manufacturiers.

•Les carnets de commandes du secteur sont jugés d’un niveau normal par 70% des chefs d’entreprises et inférieur à la normale par 23%.

•L’emploi aurait connu une augmentation selon 34% des patrons et une diminution selon 31%.

Industrie extractive :

•Un taux d’utilisation des capacités de production établi à 66%

•89% des patrons attestent d’une hausse de production du secteur. Une amélioration attribuable à la hausse de la production d’«Autres industries extractives».

•Pour 95% des chefs d’entreprises, les carnets de commandes sont jugés d’un niveau normal.

•Selon 84% des patrons, l’emploi aurait connu une stabilité au deuxième trimestre.

Industrie énergétique :

•Un taux d’utilisation des capacités de production atteignant les 87% au deuxième trimestre.

•La production de ce secteur aurait réalisé une augmentation. Un constat confirmé par 87% des chefs d’entreprises et ce suite à la hausse de la «Production et distribution d’électricité, de gaz, de vapeur et d’air conditionné».

•Les carnets de commandes sont jugés d’un niveau normal par la totalité des chefs d’entreprises du secteur.

•L’emploi aurait connu une augmentation selon 95% des patrons

Industrie environnementale :

•Un taux d’utilisation des capacités de production établi à 66%

•D’après 81% des patrons, la production aurait augmenté au deuxième trimestre suite à la hausse de l’activité du «captage, traitement et distribution d’eau»

•Les carnets de commandes sont jugés inférieurs à la normale par 73% des chefs d’entreprises.

•L’emploi aurait baissé selon 73% du secteur environnemental.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *