Les industries chimiques dominent

Le secteur des industries chimiques et para-chimiques occupe la première place dans la stratification des industries de la province d’El-Jadida. Cet élan revient principalement au rôle primordial du complexe Maroc phosphore III et IV de Jorf Lasfar.
Ce complexe industriel, le plus grand du monde pour ses capacités de production d’acide sulfurique, d’acide phosphorique et d’engrais, a permis de doubler la capacité de valorisation des phosphates du groupe Office Chérifien des Phosphates (OCP). Ainsi, il produit annuellement 1.400.000 tonnes de P2O5 sous forme d’acide phosphorique. Ce qui nécessite la transformation d’environ 5.000.000 tonnes de phosphates et environ 1.400.000 autres de soufre. Les deux tiers de cette production sont transformés localement en engrais DAP et TSP ; soit 1.700.000 tonnes équivalent DAP. En plus de la Société Euro-Maroc Phosphate (EMAPHOS), spécialisée dans la production et l’exploitation d’acide phosphorique purifié, mise en service en 1997, affiche des performances qui se sont consolidées avec le démarrage de l’unité IMACID.
Cette dernière a été réalisée dans le cadre de partenariat entre le groupe OCP et la société indienne BIRLA pour la production d’acide phosphorique. Le coût de cet investissement, en matière d’installation de cette unité est de l’ordre de 1.900 millions de dirhams. Globalement ce secteur compte quelque 42 entreprises dont les plus importantes sont le laboratoire Pfizer, Sonacar pour la production de caisses d’emballage en carton ondulé, Expapier pour la production de papier et d’autres unités de fabrication d’articles en plastique et en caoutchouc.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *