Les instruments européens au service des PME-PMI

Intervenant à l’ouverture de cette rencontre internationale, le wali de la région Souss-Massa-Draâ et gouverneur de la préfecture d’Agadir-Ida-Outanane, M. Mohamed Ali Ghannam, a mis en exergue l’importance de cette manifestation, notant que la position géographique de la région Souss-Massa-Draâ se présente comme étant le pont culturel et géographique reliant l’Europe au sud marocain et à l’Afrique subsaharienne.
L’importance de l’Eurosymposium 2004, a-t-il ajouté, se justifie par la portée de l’événement, qui se trouve au centre des préoccupations aussi bien de l’Europe que de ses partenaires, en particulier sud-méditerranéens, à savoir le co-développement. Le wali a exprimé sa satisfaction quant à la tenue de cette rencontre au moment où les entreprises régionales ont besoin de repères de construction face aux engagements pris et défis qui attendent l’économie nationale, suite à la signature par le Maroc de plusieurs accords de libre-échange.
De son côté, l’ambassadeur de l’UE au Maroc, M. Sean Doyle, a indiqué que les investissements engagés à Agadir, notamment dans le secteur touristique, reflètent le degré de développement économique du Royaume, soulignant que le processus de mise à niveau des entreprises marocaines a nécessité d’importants fonds. M. Doyle a noté que lors de ces trois dernières années, un important changement est intervenu à ce sujet avec l’adhésion de plus de 300 entreprises à ce processus.
La mise à niveau des entreprises marocaines ne peut être dictée de l’étranger, a ajouté M. Doyle, précisant que la création de l’Agence nationale pour la promotion des PME et des Centres régionaux d’investissement, est une forme de mise à niveau propre au Maroc. Le diplomate européen a appelé à cette occasion les participants à saisir cette opportunité pour nouer des contacts avec leurs partenaires européens.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *