Les investissements et prêts privés étrangers reculent de 14,7%

Les recettes au titre des investissements et prêts privés étrangers à fin février sont en recul de 14,7%. En effet, l’Office des changes, qui vient de publier les indicateurs mensuels des échanges extérieurs du Maroc, a constaté un recul de 552,9 millions de dirhams, soit des recettes de 3,19 milliards de dirhams à fin février 2011 contre 3,74 milliards de dirhams une année auparavant. Comparées à la moyenne enregistrée à fin février des années 2006 à 2010, soit 4,84 milliards de dirhams, ces recettes ont baissé de 34,1%, à savoir 1,65 milliard de dirhams. Aussi, l’Office des changes souligne que la répartition des recettes au titre des investissements et prêts privés étrangers, par nature d’opération, demeure prédominée par les investissements directs à hauteur de 80,3% du total des recettes, suivis des investissements de portefeuille qui s’élèvent à 11,6% et des prêts privés étrangers avec 8,1%. En matière de dépenses, l’Office des changes a dégagé un chiffre de 1,64 milliard de dirhams contre 13,50 milliards de dirhams à fin février 2010, soit en baisse de 87,8% ou 11,85 milliards de dirhams. Ces dépenses sont constituées des cessions d’investissements directs étrangers à hauteur de 66% du total, des cessions d’investissements de portefeuille à 25,1% et des remboursements de prêts privés étrangers à 8,9%. Par ailleurs, le commerce des services du Maroc avec le reste du monde a dégagé un excédent de plus de 5,31 milliards de dirhams à fin février 2011, contre 5,51 milliards de dirhams une année auparavant, a annoncé l’Office des changes.
Les recettes au titre de ces services portant sur les voyages, le transport, les communications et les centres d’appels se sont élevées à quelque 14,02 milliards de dirhams durant la période janvier-février, contre 13,79 milliards de dirhams durant la même période de l’année précédente, soit une hausse de 1,7%, alors que les dépenses ont atteint 8,70 milliards de dirhams en hausse de 5,2%, précise l’Office. Dans ce sens, les recettes voyages se sont élevées à fin février dernier à quelque 7,14 milliards de dirhams, contre 6,63 milliards de dirhams une année auparavant, en progression de 7,6%. Pour leur part, les dépenses voyages ont atteint 1,28 milliard de dirhams à fin février 2011, contre 1,27 milliard de dirhams à fin février 2010. La balance voyages fait ressortir ainsi un excédent de 5,86 milliards de dirhams contre 5,36 milliards de dirhams une année auparavant. Aussi, les recettes générées par les services de transport, de communication et par les centres d’appel, à fin février dernier, se sont établies respectivement à 2,72 milliards de dirhams en hausse de 6,8%, 820,9 millions de dirhams et 639,6 millions de dirhams en hausse de 3%. Par ailleurs, les recettes MRE se sont établies à 7,83 milliards de dirhams à fin février 2011, contre 7,54 milliards de dirhams une année auparavant, en progression de 4%, souligne la même source.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *